Le dossier complet pour finir l'aventure !
Pokémon Let's Go Pikachu et Évoli
Réexplorez la région de Kanto sur Nintendo Switch !
Pokémon Ultra-Soleil et Ultra-Lune
Toutes les infos sur le retour à Alola !
Pokémon, Attaques, talents... L'outil indispensable !

Compte rendu du Nintendo Paris 2018

Bonjour à toutes et à tous,

Nous avons eu le plaisir de nous rendre cette année au Nintendo Paris 2018 afin de découvrir le line-up Nintendo Switch de cette année. Nous avons pu voir lors de l’E3 que Nintendo donne tout pour que Super Smash Bros Ultimate (SSBU) soit une réussite, il s’agit du fer de lance de la firme nippone en cette année 2018. Mais en marge de SSBU, Nintendo nous a dévoilé pas mal d’agréables surprises à venir. Nous avons pu prendre en main ces différents jeux et nous vous partageons ainsi notre ressenti. Pokémon, Combat et RPG sont au menu !


Nous avons décidé de classer les jeux par dates de sortie (et non ce n’est pas une vile tactique pour garder Pokémon : Let's Go, Pikachu et Pokémon : Let's Go, Évoli et Smash Bros pour la fin).


Paladins

Pack de démarrage déjà disponible sur l’eShop pour 30 €, devient free-to-play en 2018.

Paladins est un jeu de tir à la première ou à la troisième personne, au choix, se déroulant dans un univers d’ Heroic Fantasy où vous devrez former une équipe avec vos amis qu’ils soient en ligne ou juste à côté de vous. Choisissez votre champion et ses compétences parmi un large choix, régulièrement mis à jour, et affrontez l’équipe adverse dans divers modes compétitifs. Le jeu étant multiplateforme, vous trouverez toujours quelqu’un avec qui jouer.

A contrario de la plupart des jeux, nous y avons joué en mode portable. Cela nous a permis d’en apprécier les graphismes, qui sont sans doute moins éblouissants en mode TV. Toutefois, le jeu est très fluide.

Nous insistons également sur le fait qu’au niveau du choix de son personnage, les possibilités sont multiples et que vous pouvez personnaliser vos personnages en fonction de votre style de jeu. Nous étions vraiment novices en la matière, pourtant nous avons pris du plaisir sur ce jeu assez rapidement, la prise en main étant vraiment accessible aux débutants, même si l'on sent qu’il faudra acquérir davantage d’expérience sur ce jeu afin d’en voir toute l’étendue.

29cc47f20f499cdbaa21b4ff190166945a87f14c


Fortnite Battle Royale

Déjà Disponible sur l’eShop gratuitement

Contre 99 joueurs, un seul objectif : être le dernier survivant et devenir TOP 1.

Le phénomène Battle Royale est enfin sur Switch et vos stratégies devront s’adapter aux mises à jour hebdomadaires. Équipez-vous pour survivre, amassez des éléments pour construire des abris et triomphez en équipe de 3 joueurs avec vos amis qu’ils soient sur PC, MAC ou Xbox One. Malheureusement, vous ne pourrez pas jouer avec les utilisateurs de la PS4.

6c78b68d36cbb709b8f620502a9fbaa11468a145


Splatoon 2 Octo Expansion

Déjà Disponible sur l’eShop pour 19,99 € en DLC.

Plongez au plus profond de l’univers de Splatoon dans un nouveau mode solo à l’esthétique plus sombre en suivant l’histoire de Numéro 8, une Octaling sans le moindre souvenir sur le quai obscur d’une station de métro. Triomphez des 80 niveaux de ce gigantesque monde souterrain et vous pourrez débloquer la forme Octaling pendant les matchs en ligne.


Mario Tennis Aces

Déjà Disponible au format physique et sur l’eShop pour 49,99 €

La nouvelle itération de jeu de simulation de Tennis dans le Royaume Champignon apporte de nombreuses nouveautés : de nouveaux personnages, un nouveau mode histoire et surtout une jauge de puissance permettant de réaliser des coups surpuissants comme la Frappe instinct qui permet de cibler là on frappe. Jouable jusqu’à 4 en ligne ou en local dans le mode que vous préférez, le jeu libre ou le mode motion control comme sur Wii Sports en transformant votre Joy-con en raquette.


Octopath Traveller

Disponible le 13 juillet

8 héros, 8 destinées, 8 façons de de vivre votre aventure. Vous avez la possibilité de commencer avec n’importe lequel de vos héros, qui ont chacun une classe unique et un but à accomplir et que vous pouvez recruter à n’importe quel moment. Préparez-vous à affronter des ennemis lors de combats stratégiques au tour par tour et à maîtriser le mode Exaltation. Ce mode permet d’amasser des points d’exaltation à chaque tour et les utiliser à n’importe quel moment pour augmenter la puissance de vos attaques et de vos compétences.

Avec son design HD-2D, le jeu mélange habilement le charme du pixel-art 16 Bit avec des effets visuels modernes pour voyager des décors magnifiques.

Les fans de RPG seront ravis : le background des personnages est assez simpliste de prime abord, mais nous allons pouvoir faire “évoluer” nos personnages tout au long de notre aventure en recrutant ou non des compagnons selon votre choix. Chaque classe a ses compétences en combat mais également hors combat, par exemple la marchande pourra récolter de l’argent en changeant de map par exemple (tout comme le Voleur...le dialogue sera bien différent par contre pour justifier ce gain…). Au cours de l’aventure, vous pourrez acquérir avec votre personnage les compétences d’une autre classe afin d’être plus versatile ou bien plus spécialisé en fonction de votre choix. De longues heures de jeu sont à prévoir.

A noter qu’une édition collector est disponible et commence à se faire rare sur le net.

172c901c213438afe12260ac48a999c71d4d4033


Overcooked 2

Disponible sur l’eshop le 7 août

De nouveaux chefs, de nouveaux mondes et de nouveaux plats pour le deuxième opus du meilleur jeu en coopération de ces dernières années. Cuisinez jusqu’à 4 en local ou grâce au tout nouveau mode en ligne. Cette suite reprend la recette du premier jeu en proposant des corrections au niveau de la fluidité par exemple ou en rajoutant de nouvelles mécaniques comme le lancer d’ingrédients.

Malgré le nouveau mode en ligne, ce jeu révèle tout son intérêt lorsque vous êtes plusieurs dans la même pièce. On peut y ressentir toute la tension et l'atmosphère d’une vrai cuisine de restaurant.

Ce jeu est basé sur une bonne communication et coordination entre amis. Nous invitons les personnes qui n’ont pas pu tester le premier opus à y jouer entre amis et pas seul, la prise en main est simple et vous profiterez rapidement du fun présent dans ce jeu. A jouer lors de vos soirées entre amis.


Dragon Ball FighterZ

Disponible le 28 août

Il s’agit du portage du jeu déjà présent chez la concurrence. Combattez où vous voulez en local ou en ligne avec vos personnages favoris de la saga Dragon Ball parmi 25 guerriers dont un inédit : la mystérieuse C-21.

Les combats seront en 3 contre 3, le vainqueur est bien entendu celui qui a mis les 3 combattants adverses KO. 25 personnages seront disponibles et vous retrouverez vos favoris de la série.

Nous recommandons également la team des chauves à savoir Krillin, Tenshinhan et Nappa afin d’acquérir la victoire de manière certaine et classe (Testée et approuvée).

Pour les pro du versus Fighting, ce jeu sera compatible avec les sticks arcade pro de la marque Hori.


FIFA 19

Disponible le 28 août

Pour la première fois, la Ligue des Champions et la Ligue Europa seront disponibles dans le mode carrière d’un jeu FIFA. Des rumeurs indiquent même que la Série A italienne et la Supercoupe d’Espagne seront également de la partie. Nous avons testé le jeu et son gameplay reste très semblable à celui du précédent volet. Nous n’avons pas eu l’autorisation de filmer ou prendre de photos mais FIFA étant un jeu qui se révélera davantage à la Gamescom ou à la Japan Expo, il est encore trop tôt pour vous livrer notre ressenti complet sur ce jeu.


Super Mario Party

Disponible le 5 octobre

Il n’était pas testable mais nous avons pu visualiser le jeu. Après plusieurs épisodes en dessous de ce que la franchise nous avait habitué en termes de qualité et de fun, Nintendo nous propose cette un retour aux sources de ce qui rendait la formule Mario Party si bonne. Le retour des plateaux fait très plaisir et chaque joueur pourra s’y déplacer à sa guise par lancer de dés pour remporter le plus d’étoiles. Petite nouveauté, chaque personnage aura accès à un dé unique utilisable à tout moment. Par exemple Bowser aura le choix entre chaque lancer entre un dé classique et un second dé « quitte ou double » avec 2 faces 10 et le reste entre 0 et 2. De quoi renverser la partie à tout moment.

Comme à chaque fois sur les Mario Party, on peut s’attendre à prendre beaucoup de plaisir entre amis ou en famille.

De plus, il a l’air d’être parfaitement adapté aux fonctionnalités de la Nintendo Switch en particulier si vous en avez plusieurs sous la main pour certains mini-jeux.


Starlink Battle for Atlas

Disponible le 16 octobre

Prévu pour le 16 octobre, nous avons pu avoir un aperçu du prochain jeu Ubisoft : Starlink. Ce jeu a eu son petit moment de gloire à l’E3, notamment grâce à la présence de Fox MacCloud et de son Arwing de la licence Star Fox en exclusivité sur Switch.

Starlink est un jeu d’aventure en monde ouvert dans lequel nous explorons Atlas, un système stellaire menacée. Nous incarnons un pilote de l’espace afin de sauver le monde dans lequel nous vivons.

Nous allons donc concevoir le vaisseau idéal pour permettre à notre pilote de sauver la galaxie. Pour cela, nous nous équiperons de jouets interactifs (vaisseau, ailes et armes). Il suffit d’assembler le vaisseau puis de le fixer sur un Joy-con Grip prévu à cet effet.

Nous aurons ainsi l’impression de piloter notre propre vaisseau et d’être immergé dans notre aventure.

A noter que chaque élément a des caractéristiques et effets différents. Il faudra donc créer des combos en fonction de la situation et des adversaires. Chaque changement du vaisseau apparaît en temps réel dans le jeu.

Chaque planète aura son écosystème, certaines seront plus dangereuses que d’autres. Les fans d’exploration et d’espace seront aux anges. Visuellement le jeu est très agréable. Certains trouveront à y redire, mais une meilleure qualité aurait peut-être été possible au détriment de la fluidité et des sensations.

Dernier point, les collectionneurs seront ravis par les vaisseaux, ils sont particulièrement travaillés. Toutefois, il faudra prévoir un budget assez conséquent si vous voulez tous les avoir puisqu’ils seront vendus séparément pièce par pièce.

Nous sommes ici complètement dans un jeu au mécaniques similaires à celle de Skylanders avec des jouets pouvant être vendus séparément et ayant un impact réel et direct sur le jeu et sur notre expérience de jeu puisque chaque jouet interactif est différent. C’est un jeu à plusieurs facettes qui ravira sans doute petits et grands.


Killer Queen Black

Disponible en 2018

Pour le moment ce jeu n’a pas de date de sortie officielle à part “2018”. Il faut avant tout savoir que ce jeu existe déjà et que là nous allons parler d’une nouvelle version du jeu sur Nintendo Switch adaptée et optimisée. En effet, à l’origine il s’agit d’un jeu d’arcade e-sport nommé Killer Queen.

Le gameplay reste le même mais les connaisseurs pourront trouver certaines nouveautés. Le point fort de cette version est le fait qu’il sera désormais jouable en ligne, il en avait besoin pour continuer d’exister en tant que jeu e-sport.

Vous allez devoir vous battre dans une arène jusqu’à 8 joueurs à l’aide 5 armes au choix : l’épée, la lance, le Morgenstern, le lance missile ou enfin le laser.

Vous avez 3 objectifs différents si vous voulez remporter la victoire :

  • Faire pousser des baies dans toutes votre base
  • Détruire la reine des abeilles adverse à 3 reprises
  • Conduire votre monture escargot en base ennemie

Ce jeu révèle tout son intérêt dans le côté stratégique et sa rapidité de mouvement et d’action tout en restant extrêmement fun à jouer.


Pokémon Let’s Go Pikachu et Evoli

Disponible le 16 novembre

Nous avons pu tester Pokémon : Let's Go, Pikachu et Pokémon : Let's Go, Évoli au Nintendo Paris. Malheureusement, nous n’avons pas eu les autorisations pour filmer ou prendre des photos. Toutefois, rien de bien grave, puisque nous avons seulement eu le droit de jouer au sein de la Forêt de Jade, comme la séquence diffusée lors du Nintendo Treehouse à l’E3 2018 qu'on vous remet juste en dessous :

Nous avons joué en mode TV et seulement équipé de la Pokéball Plus, pas de joy-con à disposition. La première impression qu’on a eu visuellement, c’est sa taille. On pourrait la comparer à une balle de ping-pong. Nous avons tout de suite remarqué que la Pokéball Plus se recharge en micro-USB. Elle est équipée d’une dragonne avec un anneau pour l’annulaire afin d’avoir une meilleure prise en main. On retrouve sur la Pokéball Plus, un joystick plutôt sensible du fait de sa taille. Il correspond également au bouton A puisque l’on peut appuyer dessus. Le bouton B se trouve sur le haut de la Pokéball Plus. L’aventure est réalisable si on le souhaite uniquement avec cet accessoire, on perd malgré tous les fonctionnalités des autres boutons qui ne sont pas présents.

Pour capturer un Pokémon, il faut faire le geste, on pourrait reprocher le fait que les courbes ne correspondent pas forcément à nos lancers, toutefois on peut attendre quelques correctifs et améliorations lorsque la version complète sera disponible. Une fois capturé, le cri du Pokémon est émis par la Pokéball.

Durant notre phase de test, nous n’avons pas accès au fameux PC portable afin de connaître son fonctionnement ainsi que son visuel. Nous nous sommes renseignés également afin de savoir comment se déroulera l’interaction avec Pokémon Go, très peu d’informations à vous partager, nous avons seulement pu apprendre que la compatibilité se fera au cours du jeu et non dès le début, sans plus de précisions.

Comme vu lors du Nintendo Treehouse, les Pokémon capturables ont changé par rapport à Pokémon Bleu, Rouge et Jaune, ainsi on pourra rencontrer des Mystherbe et des Dardargnan dans la forêt de Jade par exemple.

Les musiques aussi ont eu le droit à un rajeunissement, toutes les musiques proviennent des jeux originels remixées. Nintendo France nous a également informé que les Pokémon chromatiques seront bien de la partie et seront visibles avant la rencontre. En lieu et place des effets rouges et bleus liés à la taille du Pokémon, des étoiles apparaîtront autour du Pokémon.

Pikachu et Evoli sont apparemment les seuls à avoir la fonction “Cherch’objet” en remuant la queue à proximité d’un objet.

Après quelques minutes de jeu, on a compris la volonté de Game Freak de faire ce jeu un agréable moment pour les nostalgiques, ainsi qu’un jeu accessible aux nouveaux et jeunes joueurs. Le jeu est clairement plus “simple”, plus épurée que les jeux précédents.

L’accessoire Pokéball Plus (qui, rappelons-le, contiendra un Mew exclusif et seulement accessible grâce à elle dans le jeu), ajoute un certain charme à l’expérience de jeu, on a tous rêvé un jour de lancer une Pokéball sur un Pokémon, c’est chose faite. C’est un accessoire non obligatoire afin de profiter du jeu mais agréable à utiliser notamment pour les plus jeunes. En espérant que certaines mécaniques de Let’s Go soit reprise en option dans le futur et que l’accessoire Pokéball Plus sera compatible avec d’autres jeux de la licence.

Cette séance de test nous apporte bien plus de questions que de réponses, nous avons hâte à la rédaction d’en savoir plus sur ce jeu sur lequel nous allons sans doute passer d’agréables moments en attendant Pokémon 2019.


Super Smash Bros. Ultimate

Disponible le 7 décembre

C’était LE jeu de l’E3 pour Nintendo, au point de lui réserver plus de 25 minutes pendant son Nintendo Direct et d’organiser un tournoi d’anthologie : Super Smash Bros. Ultimate s’annonce être le jeu le plus ambitieux de la franchise.

Comme vous avez pu le voir pendant la présentation, tous les combattants apparus dans Super Smash Bros. sont de retour, proposant un casting impressionnant de 66 personnages jouables.

Parmi eux, 3 nouveaux personnages feront leur début : les Inkling de Splatoon et leur mécanique à base de peinture, Ridley de la saga Metroid doté d’une puissance redoutable et enfin Daisy qui sera un personnage Écho de la Princesse Peach.

e7cbf1f5c84423fba8088f9df91315f08adc1edc

Les combattants Échos sont des personnages qui auront un gameplay quasiment identique avec un autre combattant du même univers, Lucina et Pit Maléfique ont été confirmés comme étant les échos respectifs de Marth et Pit.

L’escalade de contenu ne s’arrête pas là car, outre ses personnages, Ultimate proposera plus d’une cinquantaine de Trophées Aide, de nombreux Pokémon invocables grâce aux Pokéball, de nouveaux objets et surtout plus de 80 stages dont la plupart proviennent des derniers jeux de la franchise.

En ce qui concerne les stages, il sera désormais possible de désactiver les événements aléatoires et ils auront chacun une forme Champ de Bataille et Destination Finale.


Maintenant qu’on a fait le tour des nouveautés au niveau des personnages parlons des choses qui fâchent : Ultimate est-il un portage de la version Wii U ?

A première vue, on pourrait penser que c’est effectivement le cas, mais ce serait se tromper lourdement. Manette en main, on comprend tout de suite que le gameplay est bien plus rapide et précis qu’avant. Le jeu est bourré de petites modifications qui rendent l’expérience encore plus agréable notamment dans son interface utilisateur : des jauges apparaissent au-dessus des pourcentages des joueurs pour certains personnages, une mini-carte apparaît quand un joueur est en dehors du terrain mais pas encore éjecté pour de bon, le score apparaît dramatiquement en 1 contre 1 à chaque nouvelle vie perdue… Sans parler de toutes les nouvelles mécaniques de combat qui les rendent plus techniques et plus imprévisibles comme le « Air Dodge » qui vous permettra d’esquiver une attaque dans les airs. Pour ceux qui veulent plus de détails, on peut également parler de la diminution de lag à l’atterrissage, les esquives qui deviennent de moins en moins efficaces si on en abuse, les attaques Smash peuvent être chargées trois fois plus longtemps et le bouclier parfait si on relâche le bouton avec le timing parfait.

d5a24137234edb3953537e4fae6afb08f62371a6

L’objectif de Masahiro Sakurai pendant le développement de Super Smash Bros. for 3DS et Wii U était de créer un équilibre entre le style de jeu de Melee et celui de Brawl, mais on a vraiment le sentiment que ce juste milieu a été atteint dans Ultimate. Ici Sakurai veut combler tous les types de joueurs, qu’ils jouent plutôt occasionnellement ou compétitivement.

Donc, non ce n’est pas un portage même si le moteur du jeu est vraisemblablement basé sur le même que celui du précédent jeu. Les changements sont très nombreux et nous n’avons qu’un seul mode de jeu : le combat simple, Ultimate a encore beaucoup de choses en réserve.


Parlons rapidement des personnages de notre franchise préféré, seuls 3 étaient jouables : Pikachu, Mewtwo et le Dresseur Pokémon dans la démo.

  • Pikachu est encore plus rapide et a gagné une nouvelle attaque dans les airs qui fait des ravages. Un Pikachu femelle et Catcheur sont disponibles comme costumes alternatifs.
  • Mewtwo n’a pas beaucoup changé depuis Super Smash Bros 4 mais il peut attaquer immédiatement après avoir effectué Entrave sur son adversaire.
  • Le Dresseur Pokémon est celui qui a reçu le plus de changement. Déjà, la jauge de fatigue qui vous obligeait à changer régulièrement de Pokémon a disparu. Vous pouvez choisir de jouer Dracaufeu constamment si vous le désirez. Ensuite, l’échange de Pokémon entre Carapuce, Herbizarre et Dracaufeu est quasiment instantané et peut même vous permettre d’enchaîner des combos. L’animation de course de Carapuce est la chose la plus mignonne qui soit. Herbizarre est enfin utile au combat et son coup spécial Haut Fouet Lianes pour se raccrocher au bord est infini, le rendant plus pratique qu’avant.

Pour conclure, Ultimate mérite bien son nom car en proposant l’intégralité du roster, en rajoutant des personnages attendus des fans, le retour de la quasi-totalité des stades et en rendant le jeu plus compétitif, Nintendo nous propose vraiment l’expérience Smash Bros ultime.



C’est ainsi que se termine notre compte rendu de ce Nintendo Paris 2018, encore merci à Nintendo France et La Boîte Com pour leur invitation.

Prenez note que la plupart de ces jeux seront jouables lors de la Japan Expo 2018.


Restez connecté•e•s et à bientôt sur Eternia.

Eternia
KtouktouTenCAPS
Par KtouktouTenCAPS
le 30/06/2018 à 11:24
Catégorie
Jeux

© Eternia v.11 « La VéOnze » - 2004–2018 - Tous droits réservés. Design par Angé - Moteur « Glouton by Eternia » par Guradon. Artworks © leurs auteurs respectifs.
© 2018 Pokémon. © 1995–2018 Nintendo/Creatures Inc./GAME FREAK Inc. est une marque déposée par Nintendo.