Pokémon Let's Go Pikachu et Évoli
Réexplorez la région de Kanto sur Nintendo Switch !
Pokémon Épée et Bouclier
Découvrez la huitième génération à Galar !
Pokémon Rumble Rush
L'univers de Pokémon Rumble disponible sur mobile !
Pokémon, Attaques, talents... L'outil indispensable !

Exploration du prototype de Pokémon Rouge et Vert : Toute la vérité sur MissingNo.

Bonjour à toutes et à tous !

Le mois de mai dernier était assez fou pour tous les archéologues Pokémon, toujours à l’affût de la moindre information sur les secrets de fabrication de nos jeux préférés.

Début mai, nous pouvions lire une interview exclusive des trois designers originaux de la franchise Ken Sugimori, Atsuko Nishida et Koji Nishino sur les origines de Pikachu et de sa fameuse évolution abandonnée : Gorochu.

3e6edf937bca07618bae2cbf57ee85c9bb411ace

fec57813bc7574150378882d7ee56bd490c2729f

Gorochu imaginé par l'artiste Foxeaf / VivinkArt, à retrouver sur son Deviant Art

et son Twitter

Au milieu du mois, un manga biographique sur Satoshi Tajiri, le créateur de Pokémon, sortait dans les toutes les librairies japonaises avec son lot de documents de travail inédits et et son lot de Pokémon jamais vus auparavant.

-

Mais le plus grand événement n’est sorti qu’à la fin du mois de mai, lorsque la fameuse version Bêta de Pokémon Or, qui était jouable pendant le Space World de 1997, a enfin fuité. Encore une fois, de nombreux Pokémon abandonnés ont été retrouvés, des Pokémon inédits, des versions bêta, des évolutions et des pré-évolutions de Pokémon déjà existants. Les starters étaient bien différents, Kanto n’était pas prévu au programme et une seule ville avait été créée pour rendre hommage à toute la région entière.

-

Cette bêta fût une mine d’or d’informations à propos de la genèse du projet de jeu vidéo servant de suite à Pokémon Rouge et Pokémon Vert.

Le sujet a d’ailleurs été parfaitement traité par le collectif Trxns. On vous conseille le visionnage de leur vidéo sur Pokémon 2, si ce n’est pas déjà fait :

Aujourd’hui, une nouvelle page s’ouvre pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à l’Histoire avec un grand “H” des jeux Pokémon : le site Helix Chamber a mis la main sur un Prototype de CAPUMON ou Capsule Monster, le nom original de Pokémon / Pocket Monster.

Ce dossier est la traduction de l’anglais de l’article réalisé par l’équipe d’Helix Chamber : What Dreams May Come: Prototype Data for Pokémon Red and Green, Au-delà de nos rêves : les Prototypes de données de Pokémon Rouge et Vert.

Selon leur propre dire : “le premier article d’une très longue série”. Soyez sans crainte, nous serons là pour vous relayer toutes les informations qu’ils auront découvert !

Attention, tout ceci est à prendre avec des pincettes. Helix Chamber a pris toutes les précautions nécessaires pour vérifier la fiabilité de ses informations et c’est pour cette raison que nous avons décidé de les relayer.


Préambule sur Twitter

Pour introduire leur premier article, Helix Chamber a expliqué sur Twitter comment ils ont été approchés par une personne en possession de cette bêta et leurs méthodes d’investigation pour vérifier de sa validité.

Citation : Compte Twitter de Helix Chamber
Vers le milieu de l'été dernier, nous avons été approchés par quelqu'un qui prétendait avoir des prototypes de la première génération et qui voulait rester anonyme. Nous avons communiqué par l'intermédiaire d'un canal IRC privé de leur fabrication, et ils nous ont fourni quelques réponses.

Au début, nous étions sceptiques, comme vous devriez l'être quand quelqu'un fait une telle affirmation. Cependant, à l'époque, nous travaillions sur une restauration du Kaiju Zukan. Nous étions les seuls à avoir vu Kotora dans l’emplacement 159 (NDT : dans la liste de données des Pokémon), et lorsqu'on nous a demandé de voir ces données, il était là en détail.

-

Le Kaiju Zukan dont il est question ici correspond à un feuillet de 25 pages, imprimé en noir et blanc qui aurait servi de document de présentation réalisé par Game Freak à destination des entreprises impliquées dans le projet comme Nintendo, par exemple.

Zukan” est le même mot utilisé en japonais pour le Pokédex, cet index de Kaiju (monstres en japonais) pourrait donc être une sorte de proto-Pokédex imprimé avec la liste des 190 Pokémon originaux, et c'était peut-être le dernier document officiel contenant les noms complets et les sprites de tous les Pokémon qui occupaient une place avant d’être supprimés et “remplacés” par Missingno. Ces monstres perdus ont peut-être été montrés exactement comme ils étaient censés apparaître dans les jeux, quelques mois seulement avant de disparaître pour toujours.

-

Kotora et Raitora sont des Pokémon annulés qui occupaient la place n°159 et n°160 du Pokédex dans Rouge et Vert, seules des images floues existaient de ces Pokémon jusqu’à ce que leurs sprites soit retrouvés dans le prototype de Pokémon Or du Space World 97.

Citation : Compte Twitter de Helix Chamber
Nous avons insisté pour qu’ils nous envoient les dumps (une extraction du code et des ressources visuelles et sonores) de ces prototypes, mais ils ne voulaient pas changer d’avis. Nous avons supposé qu'il s'agissait d'un collectionneur et qu'il voulait conserver la valeur de ce qu'il avait, mais que les événements récents l'ont incité à donner au moins quelques détails sur ce qu'il y avait dans les jeux.

On nous a donné une archive zip avec des ressources extraites de la ROM. Tous les sprites de dos des Pokémon inutilisés, sauf 7, étaient là, ainsi que des mystérieuses cartes inutilisées entourant Peter, la confirmation de qui était le “Chef” (NDT : de la Sylphe), une version antérieure de la carte de Kanto, de tilesets, et même quelques données techniques plus anciennes.

Nous ne savons pas pourquoi les sprites de face n'étaient pas là, le donneur n'a pas voulu répondre à cette question. Après quelques autres questions et réponses échangées au sujet du matériel (surtout des questions sur les cartes et leur emplacement et ce qu'elles contenaient), le donneur a ensuite disparu.

De peur de révéler toutes les infos en tant que tel sans les comprendre et d'entraîner la diffusion d'une foule de renseignements erronés, toute l’équipe a pris la décision de les garder pour eux, le temps de les étudier et de travailler sur une ROM HACK qui réintroduirait tous ces éléments supprimés par la suite dans Pokémon Rouge et Vert.

Vous pouvez télécharger l’archive avec toutes les ressources extraites de ce prototype, ICI.

Cette longue introduction est enfin terminée, on va pouvoir (enfin !) rentrer dans le sujet.

Dernière précaution, toutes les images qui vous seront présentées ici sans source indiquée proviennent de l’archive d’asset du prototype récupérée par Helix Chamber, le reste sont des fan art qui pourraient ne pas représenter la vision exacte des différents éléments retrouvés.


Ecrans de titres préliminaires

Au commencement, Pokémon se faisait appeler Capsule Monsters. Jusque là, la seule trace du logo utilisé à cette période que nous connaissions était visible sur un leak de la carte du jeu en très mauvaise qualité. Une version précédente du logo de Pocket Monsters, visible (en très flou) sur la première page du Kaiju Zukan, est également disponible dans les assets de l’archive. Il est enfin possible de distinguer le Pokémon présent entre les deux lettres : c’est un Rhinoféros dans un design préliminaire sans vrille sur sa corne.

-

Les Pokémon supprimés : Toute la vérité sur MissingNo

Le tableau “périodique” des Pokémon

Dans Pokémon Rouge et Vert, il y a 190 emplacements destinés aux Pokémon dans le code.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, dans les données du jeu, les Pokémon ne sont classés dans l’ordre du Pokédex mais ont été rajoutés au fur et à mesure qu’ils furent créés. C’est pour cela que l’on sait que Rhinoféros est le tout premier Pokémon car il est stocké dans l’index 0.

Or, en étudiant la liste des ID et en se basant sur des preuves supplémentaires tirées d’interviews et de sources diverses, l’équipe d’Helix Chamber ont remarqué un schéma entre les différentes évolutions des designs et des concepts de Pokémon. Ils ont alors élaboré une méthode pour classer les Pokémon en 5 groupes caractérisés par une période spécifique.

Une Période est définie par un changement important dans le concept de conception des Pokémon. Cela ne signifie pas que les Pokémon de la même période ont tous été programmés d’un seul coup, mais qu'ils ont été conçus et codés à un moment similaire, en ayant à l'esprit une direction spécifique pour le jeu.

-

Agrandir l’image

  • PÉRIODE 1 : Les Capumon originaux. Des monstres inspirés par les dinosaures, les Kaiju (monstres géants des films japonais comme Godzilla), des idoles d’enfance et de clichés de personnages issus des RPG.
  • PÉRIODE 2 : L’accent est mis davantage sur les types, Morimoto et Fujiwara rejoignent l'équipe des designers. Des Pokémon élémentaires et des Pokémon inspirés d'animaux réels sont ajoutés pour tester le système de combat et créer un écosystème plus diversifié.
  • PÉRIODE 3 : Nishida rejoint l’équipe. Des Pokémon mignons sont ajoutés ; le concept d'évolution est largement étendu avec des lignes entières en 2 et 3 étapes, ainsi que les évolutions à l’aide des pierres, des évolutions fractionnées et encore plus de Pokémon élémentaires.
  • PÉRIODE 4 : De nombreux Pokémon précédemment créés recevront des évolutions ou des pré-évolution dans l’objectif d’équilibrer le jeu.
  • PÉRIODE 5 : Le groupe le plus éclectique avec plus de lignées à 2 étapes d’évolution, des Pokémon évoluant à l’aide de pierres, des Pokémon bizarres et finalement les starters !

En un coup d’oeil vous pouvez donc maintenant comprendre les liens entre les différents Pokémon, à quel moment du développement ils ont été conçu et pour quel but.

A la recherche des MissingNo.

Dans la liste de 190, on trouve les 151 Pokémon de première génération existants ainsi que de 39 emplacements inutilisés, qui sont composés de données presque identiques, tous nommés "MissingNo" (contraction de 'Missing Number' soit 'Numéro Manquant').

A ce jour, c’est le Pokémon Glitch le plus connu dans le monde. Il ne peut être obtenu "légitimement" que dans les versions des premières générations, ainsi que par échange dans la seconde génération.

Chaque MissingNo. est le nombre 000 dans le Pokédex, et est de type Bird/Normal. Le type Bird (Oiseau) est un type inutilisé dans la première génération. La plupart de leurs cris sont identiques à celui de Nidoran Mâle. Ces cris peuvent également être entendus dans le prototype de Pokémon du Space World 1997. Une poignée de MissingNo. ont également leurs propres cris, nous laissant des indices sur leur identité.

La majorité des MissingNo apparaissent sous la forme d’un amas de pixel mais 3 d’entre eux peuvent prendre la forme d'un spectre de la Tour Lavanville, un fossile de Kabutops ou un fossile de Ptéra.

-

Dans les années 2000, la nature du MissingNo. a enfin été comprise par les fans qui se sont naturellement demandé s'il y avait, à un moment donné, un total de 190 Pokémon. Shigeki Morimoto, programmeur et créateur de Mew, a lui-même confirmé cette théorie en répondant à un fan, l'équipe aurait "supprimé les designs pour les garder pour plus tard".

C’est alors que tout est devenu très clair : un MissingNo. correspond à un Pokémon implémenté puis supprimé des données du jeu.

La mission de l’équipe d’Helix Chamber a été de retrouver l’identité de ces 39 Pokémon inédits en fouillant le code, ou en inspectant scrupuleusement diverses archives notamment une interview de Satoshi Tajiri par l’émission Game Center CX datant de 2004 pour la chaîne japonaise NHK. Ce dernier y présentait le fameux Kaiju Zukan présenté plus haut.


Les Pokémon supprimés qui ont créé MissingNo.

En mettant la main sur l’archive, l’équipe d’Helix Chamber a découvert la liste complète des Pokémon présents sur le prototype à cette époque. Toutes leurs recherches n’ont pas été vaines car ils ont pu faire lien entre plusieurs Pokémon inédits et certains MissingNo grâce à leur emplacement dans la liste.

Curieusement, seul le sprite de dos est disponible dans l’archive pour tous ces Pokémon abandonnés, compilés dans cette liste :

-

Prenez vos CapuBalls (et vos ArchéoBalls), je vous propose un safari photo pour découvrir ces Pokémon oubliés.


Les Pokémon inédits

Omega
-

Révélé pour la première fois en mai 2018 dans le manga sur Tajiri où son sprite était rayé avec un X.

Omega occupait l’emplacement 21 dans la liste, et si son sprite n’est pas présent dans le prototype c’est parce que Mew a pris sa place ! Son nom est tout de même trouvable dans la liste des cris.

Le style des premiers sprites de Rouge et Vert ressemble souvent à des versions super déformées de Kaiju, ces personnages issus de films de monstres. Omega semble fortement inspiré du Kaiju robotique : Mechagodzilla.

-

Tumblr de shenanimation

Gyaoon
-

Son nom est l'onomatopée du rugissement de Godzilla, et il contient des éléments qui seront plus tard incorporés dans des Pokémon forts et kaiju comme Tyranocif, Dracaufeu, et même Aligatueur. Bien que arborant un design assez différent, il s'identifie au Capumon n°1 principalement en raison de sa bouche ouverte et de sa pose.

Son sprite de dos reflète probablement les changements qui ont été apportés après sa conception au moment du scrutin décrit dans le Manga sur Satoshi Tajiri, car ses pointes de tête semblent être plus petites, mais il a toujours les mêmes yeux que la version Capumon.

-

DeviantArt de Alexalan

Barunda
-

Son nom est jeu de mot avec le mot Ballon en anglais.

Vu pour la première fois dans le manga sur Satoshi Tairi, il était nommé Barunda (A) dans le sondage laissant penser qu’il y aurait une version (B). Il semblerait que Rondoudou soit potentiellement ce second design et que c’est lui qui aurait survécu.

Maintenant, vous savez pourquoi Rondoudou est le Pokémon Ballon !

Malgré la ressemblance, Barunda n’a donc aucun lien direct avec Baudrive même si celui-ci a peut être influé les designers pendant la 4G.

Buu? Yokai de Glace
-

L'homologue masculin potentiel de Lippoutou. Il est probable que son design s'inspire de "Woo", un kaiju d'Ultraman, semblable au yéti, avec un visage sombre. Woo était en réalité une femelle de son espèce, cela peut expliquer la nature de Lippoutou, et peut-être aussi la raison pour laquelle celui-ci a été supprimé

De quoi chambouler toutes les polémiques et théories autour de l’origine de Lippoutou, que vous pouvez découvrir ou redécouvrir dans le podcast du Poké Freak Show.

Si son nom est vraiment "Buu" (comme il est écrit dans le manga de Satoshi Tajiri sur le bulletin de vote), c'est un jeu de mot évident sur "Woo".

Il se situe, dans l'index, entre "Elebuu" (Elektek) et "Buuber" (Magmar), complétant le trio de “Yokai Élémentaire” avec une attaque Poing-Glace/Eclair/Feu.

Une chose est sûre : le personnel de Game Freak adorait Ultraman.

-

Tumblr de louminous

Deer
-

Son sprite de dos ne suggère pas qu’il ait eu reçu des changements avant sa suppression, par rapport au sprite visible dans le manga. Son moveset d’attaques contient au moins une attaque de type Psy et une ancienne version de Cage-Éclair, nous laissant présager qu’il a été redesigné en Cerfrousse.

-

Twitter de LadyKuki

Twitter de Emdy

DeviantArt de Alexalan

???ko
-

Un éléphant bipède monstrueux, il a probablement été supprimé parce qu'il ressemblait trop aux Pokémon inspiré de Kaiju, qui étaient déjà nombreux. Il avait quatre défenses.

Son nom, dont on ne connaît pas encore le début, pourrait être un jeu de mots sur un éléphant célèbre au Japon, Hanako.

A en juger par la façon dont le prochain éléphant Pokémon était de type Sol, il va de soi que celui-ci aurait pu l'être aussi.

Il est probable qu’il soit la base pour Phanpy et Donphan.

Crocky
-

Un crocodile bipède aux yeux d'insecte, bossu, avec cheveux dans tous les sens. Le sprite de dos de Crocky a des pointes sur la tête plutôt que des cheveux dessinées sur son sprite original. Une modification de son design par rapport à celui visible dans le manga.

-

Twitter de LadyKuki

Twitter de Emdy

DeviantArt de Alexalan

MissingNo. 063 et 122
-

Une famille évolutive semblable à celle des calmars - il n'y a aucune preuve dans la documentation quant à leur relation, mais visuellement, 63 pourrait évoluer en 122.

63 ressemble un peu à Amonita. 122, par contre, ressemble à une myriade de dessins de calamars dans d'autres jeux vidéo, comme Blooper de Mario ou Squishy de Kirby.

63 aurait pu être un Pokémon autonome sans évolution pendant un certain temps avant que 122 ne soit ajouté. L’attaque Flash s'appelait à l'origine "Squid Ink", ce qui vient étayer une théorie comme quoi Il aurait pu être basé sur un stylo à encre.

-

Twitter de Reiga

Instagram de Dadrake95

Cactus
-

Un cactus bizarre avec des aiguilles pointues dépassant dans toutes les directions, une queue, et ce qui semble être des yeux ou des sourcils sur la sphère inférieure.

Le cri de ce Pokémon est toujours dans le jeu final, ressemblant à celui d'autres Pokémon à pointes et même à celui de Togepi dans Or et Argent.

L’équipe d’Helix Chamber pense qu’il aurait pu être un résident du désert visible dans les concept art du jeu. Finalement, il faudra attendre la 3G pour voir un Pokémon Cactus vivant dans un désert !

-

DeviantArt de Alexalan

Jagg
-

Ressemblant à un requin gobelin aux grands yeux avec des dents incroyablement acérées, Jagg a été conçu dans un style qui semble assez étranger aux Pokémon.

Nous n’aurons finalement pas de requin Pokémon avant plusieurs années et jamais un requin aussi féroce que celui-ci. Il a peut-être inspiré Ikari et Manbo1 dans les prototypes Or et Argent. Son nom pourrait être un jeu de mot sur "dentelée" (Jagged en anglais) et le mot requin en japonais.

-

Twitter de LadyKuki

Twitter de Emdy

DeviantArt de Alexalan

MissingNo. 69 et 70
-

Ces deux-là sont un peu confus - ils semblent ressembler à des oiseaux à première vue, mais on remarque aussi des nageoires. Ils semblent être fondés sur des poissons volants ou des poissons combattants, voir même les Cheep-Cheeps de Mario. Ils avaient probablement des jambes ou des pieds en raison de leurs mouvements possibles et seraient probablement de type Eau/Combat.

-

Twitter de Catstorm26

Twitter de Sunfished

MissingNo. 86 et 87
-

86, 87, ou l'art d'essayer de déchiffrer un sprite de dos qui n’est littéralement qu'une tête. Le fait qu’ils soient entouré de Pokémon inspirés par la culture japonaise comme Ninetales (kitsune) et Pikachu (daifuku) et grâce au nœud sur la tête de 86, on peut penser que ces Pokémon aient été inspirés d’une tradition ou d’un objet japonais.

Helix Chamber pensait à des grillons ninjas (basé autour de l’attaque Clonage qui s'appelait à l'origine "Coquillage de cigale jeté"), où les orbes sur leur tête étaient des yeux.

Ils pourraient également correspondre aux prototypes de Coconfort/Kasanagi et Dardagnan, mais cela ne semble pas non plus convenir. De plus, il est peu probable que la lignée d’Aspicot ait été déplacée après avoir été redessinée).

L’équipe a donc imaginé que c’était des grenouilles sumo où les orbes du dessus pourraient être les joues d'une grenouille.

MissingNo. 94, 95 et 174
-

94 et 95 sont l'un à côté de l'autre et ont leurs propres cris, 174 a été ajouté vers la toute fin, sans aucun cri du tout. Cette famille en forme de lézard ou de dragon était une lignée évolutive en trois étapes. Ils pourraient être basés sur des dragons d'eau chinois, qui sont des lézards communs à la Chine qui passent du temps dans des zones aquatiques et sont populaires comme animaux de compagnie. 94 et 95 sont juste à côté de Sablette et Sablaireau - des pangolins - donc la région de la Chine et du Pacifique en tant que thème a peut-être été possible.

Citation : Note de Ktouktou
Je ne peux pas m’empêcher de voir une ressemblance avec les starters eau prévues à l’origine pour Pokémon Or que l’on a (re)découvert dans son prototype du Space World 97. Soit dit en passant, ils auraient également pu servir d’inspiration pour le starter eau de la 7G.

-

Twitter de Catstorm26

Kotora, Raitora-1 et Raitora-2
-

Comme dit précédemment, c’est le fameux Kotora, ce mignon petit tigre bouboule de type électrique qui était présent dans l’interview video GCCX et la démo de Pokémon Or du Space World. Mais personne ne s’attendait à voir une ligne évolutive à 3 étapes. Raitora semblait à l'origine avoir été deux Pokémon différents, et a été combiné en un seul pour la 2G. Cela reflète quelque peu l'histoire de Pikachu, ironiquement, où il avait trois étapes au départ, mais il s'était transformé en deux lors de la sortie de la 1G.

-

RacieB

Twitter de loumilouminosus


Les bébés Pokémon déjà découvert dans la bêta de Pokémon Or du Space World 97

Mikon (Pré-évolution de Goupix)
-

Dans le prototype de Pokémon Or, nous avons découvert que Game Freak avait prévu une pré-évolution à Goupix. Il s’avère que Mikon était prévu depuis la 1G.

Son cri est étrange et semble inapproprié pour la lignée des Goupix.

Konya (Pré-évolution de Miaouss)
-

Cette pré-évolution de Miaouss était présente dans la démo du Space World, mais cela semble être une version antérieure. Il semble être debout sur son sprite de dos au lieu d’être couché. De plus, sa queue est longue et droite au lieu d'être courte et enroulée.

Il est également sensiblement plus grand que le sprite de dos de Miaouss, mais comme nous l'avons vu dans le manga sur Satoshi Tajiri, Miaouss était plus grand à l’origine, ce qui peut expliquer l'écart. Ce Pokémon a également été vu dans la vidéo de GCCX, mais nous ne savons pas si elle correspond bien au sprite flou, qui reste méconnaissable pour le moment.

Gyopin (Pré-évolution de Poissirène)
-

Gyopin était présent dans Spaceworld 1997, mais il semble que ce soit sa première incarnation. Ce Pokémon a bien plus de sens maintenant que nous savons que c'était la première étape originale dans cet arbre de l'évolution. Il est allé jusqu'à avoir un moveset d’attaques et des données d'évolution.

Pushicorn (Pré-évolution de Ponyta)
-

Comme Mikon, celui-ci corrobore également les entrées du Pokédex de la 2G et celui de la 1G. On dirait que les familles évolutives de Puchicorn, Kotora et Gyopin devait former un trio !

-

Les Bébés Pokémon de Pokémon Or - DeviantArt de Ozone Fruit


Les Pokémon abandonnés liés à d’autres

Nidorino (Similaire)
-

Probablement l’emplacement précédent de Nidorino. Il a deux cornes sur le dos, comme Nidorina, mais son corps et ses oreilles ont plutôt la forme de Nidorino. Il ressemble surtout à un Nidoran M en plus grand. Comme les deux formes de Sancoki et Tritosor, Nidorino et Nidorina ne faisaient peut-être qu'un. Ces derniers ont été intégré assez tard dans le code, juste après Rattatac. Nidoran et Rattata étant par le passé très similaires, peut-être que ce Nidorino a remplacé une troisième évolution de la lignée Rattata ?

Pré-évolution de Nosferapi
-

Dans le jeu final, le cri de Nosferapi est trouvable dans les sources à l’identique en deux exemplaires. L’existence de cette pré-évolution explique donc cela. Il est possible que le cri de Nosferapi ait été plus grave pendant le développement.

Il ressemble à une décoration d’Halloween.

Evolution intermédiaire de Psykokwak
-

Psykokwak a eu une évolution intermédiaire qui a probablement été supprimée pour des raisons de redondance et/ou d'équilibre. Il possède des données d'évolution qui prouvent sa place dans cette “lignée évolutive”, ainsi qu'un moveset d’attaque. Son cri est étrange, et peut avoir été créé par erreur, car le fait de passer d'un chiffre à l'autre lui donne un cri qui a plus de sens.

-

Twitter de loumilouminosus

MissingNo. 137
-

Il partage son cri de base avec Gyaoon, donc, il est probable que ce soit un bébé Gyaoon !

En tant que pré-évolution, il aurait pu être l'occupant d'origine de l’emplacement 31 avant que Gyaoon ne le reprenne. Il ressemble un peu à la poupée utilisé pour Clonage, vous ne trouvez pas ?

Magnéton (Copie)
-

Cas similaire au 032 - son sprite de dos est comme Magnéton avec quelques différences, comme le manque d’aimants sur ses autres orbes, et il ne semble pas avoir de sens en tant que Pokémon autonome.

Du point de vue de son index, Magnéton est arrivé très tôt dans le développement du jeu, lui est arrivé au milieu, et Magnéti plutôt tard.

Plusieurs possibilités : soit c’est une version précédente de Magnéti, soit une évolution intermédiaire qui aurait été supprimée pour des raisons de redondance ou d'équilibre. Il est possible que sa face cache plus de choses qu’il n’y paraît.

Evolution de Ossatueur
-

Préparez vous à un choc !

La théorie habituelle autour d’Osselait qui serait un bébé Kangourex s'est réalisée, d'une certaine manière… Aujourd’hui, il semblerait qu'ils ont toujours été destinés à être liés.

En fin de compte, il serait devenu un parent aimant de son bébé Osselait, peut-être même l'avoir adopté (après tout, il a encore un crâne sur sa tête.) Il est possible qu’il tienne le bébé, ou qu’il le place dans une poche, comme Kangourex. Impossible de dire avec certitude ce qu’il se passe dans ces pixels.

-

Twitter de AmirAlexander et Cretacerus

Twitter de loumilouminosus

Pré-évolution de Tortank ?
-

Ce Pokémon fut un sacré casse-tête à élucider. Au début, l’équipe d’Helix Chamber pensait qu'il s'agissait d'une sorte de vache ou de cochon, car le cercle sur son nez ressemblait à un anneau nasal. Cela les a amenés à penser qu'il s'agissait d'une pré-évolution de Tauros.

Jusqu’à ce qu’ils réalisent que cet anneau pouvait être une bulle. Et les choses sur son dos seraient alors des CANONS A BULLES.

Tortank a été créé très tôt dans le développement et il avait apparemment reçu une pré-évolution jusqu’à ce que Game Freak décide de faire de lui l’évolution finale de Carapuce, le starter eau.

Evolution de Carabaffe
-

Comme le montre la liste des évolutions, c’est ce Pokémon qui aurait dû être la véritable évolution de Carabaffe (et aurait dû finir sur la jaquette de Pokémon Bleu).

Ce qui explique pourquoi Carabaffe et Tortank se ressemblent aussi peu, une théorie partagée par beaucoup enfin confirmée.

Il n'avait qu'une seule attaque dans son moveset, mais Carapuce et Carabaffe avaient beaucoup d’attaques de type Combat, donc il semblait être assez martial.

Gorochu
-

A première vue, on pourrait voir un morse cornu avec une peau glacée mais il a suffit d’un coup d’oeil rapide à la liste des évolutions et qui voilà : Gorochu !

La fameuse évolution abandonnée de Raichu que Sugimori nous décrivait dans son interview en mai dernier. La seule indication que l’on avait de Gorochu était qu’il faisait penser à la foudre et qu’il avait "des piques et des crocs". Au final, il n’avait qu'une seule corne, pas deux.

Dur de distinguer ce que représente les pics à l'arrière. Ils pourraient s’agir d’une queue, ou peut-être d’un nuage comme beaucoup ont fait le lien avec Raijin, le dieu shinto du tonnerre.

-

Twitter de dbMisadventure

Twitter de UmbreonLibris

Twitter de Giltallic

Twitter de loumilouminosus


Les MissingNo. toujours inconnus

-

Trois MissingNo. sont toujours inconnus car leur emplacement est totalement vide et a surement été supprimé au préalable.

Pour le Pokémon à l’emplacement 115, son sprite visible de la vidéo de GCCX est trop flou. Il pourrait s'agir d'une évolution d'un Pokémon créé précédemment, comme Canarticho. Madame aurait pu facilement être un autre Pokémon du prototype d’Or qui a été créé en 1G. Aucune certitude.

Pour celui à l’emplacement 121, il pourrait s’agir d’une évolution d’un Pokémon entre l’emplacement 60 et 80, Crocky par exemple.

Pour celui à l’emplacement 135, il n’existe aucune information externe à partir de laquelle émettre des hypothèses pour celui-ci. Considérant que certains sprites comme Florizarre et Crustabri ont été déplacés, il pourrait s’agir de Smogogo, car son sprite semble correspondre au flou de la vidéo du GCCX.

-

En ce qui concerne le fantôme et les deux fossiles présents dans la liste, ils ont surement été placés là car ils n’avaient pas d’autres choix mais il n’a jamais été envisagé qu’ils soient capturables. Ils auraient du être les derniers de la liste si les lignées Mystherbe et Chétiflor n’avaient pas été rajoutées juste après, probablement pour équilibrer le jeu et augmenter le nombre de Pokémon de type Plante. Ce qui aurait donc fait de l’évolution de Carabaffe, le dernier Pokémon créé ! (Au final, il ne le sera jamais).


Qu’est-il arrivé à tous les autres Pokémon abandonnées ?

Omega est le seul MissingNo. que nous avons connu grâce à des informations externes (l'émission NHK et le manga), et au final son emplacement a été pris par Mew. Tous les autres designs, comme la lignée Kokana (l’ancienne version d’Aspicot et ses évolutions), l’ancienne version de Draco et Tartard n'ont probablement jamais été dans des emplacements différents et les développeurs ont simplement édités directement leur emplacement d’origine.

Les Dresseurs

Apparemment appelés "dealers" en interne. On retrouve de nombreux sprites déjà vu dans divers artworks. Nous allons suivre l'ordre de leur classement dans le tableau comparatif, à l'exception du premier, qui est le fichier autonome "Missing Intro Graphic" :

Citation : Note du Traducteur
On peut traduire “Dealer-” par revendeur, marchand ou négociant. Cela peut paraître surprenant mais quand on sait que dans les premiers Concept Art de Capsule Monsters, il était prévu qu’il soit possible d’acheter ou vendre des Capumon.


Joueur - Yuuichi

-

Cela aurait pu être le sprite du joueur dans les premiers stades du développement, et correspond également à la pose visible dans les concept art de Capsule Monsters. Il y en a deux, l'une qui a l'air plus expérimentée, avec un fouet. Il se peut aussi qu'à mesure que vous jouiez, votre sprite "évoluait" comme le sprite du Rival quand vous atteignez la ligue. Le sprite “intro graphic” ressemble aux cadres d'animation “rétrécissants” que vous voyez dans l'intro lorsque Red devient le sprite de l'overworld.

Dans le sprite de dos du joueur, son apparence fait plutôt cartoonesque, elle correspond à l'esprit du premier protagoniste et au concept art du personnage qui manie le fouet dans une posture similaire.

Etudiante

-

Celui-ci a l'air brouillon et semble issue d’un design très précoce. Sa pose semble avoir été recyclé et retravaillée pour la Topdresseuse. Comme Rhinoféros, il semble qu'elle ait occupé l’emplacement 0 dans les données du jeu.

Shinjuku Jack

-

Probablement l'un des dresseurs les plus bizarres. Shinjuku est un quartier de commerce populaire à Tokyo. Pourtant ce sprite ne semble pas vraiment avoir de lien avec ce quartier.

Il semble évident que Jack est un dresseur robot ! Son nom a été remplacé par le terme “Jongleur”, mais son sprite a tout simplement été effacé. Le nom de Jack survit également dans Or et Argent dans la liste des dresseurs inutilisés, soit dit en passant.

Pompier

-

C'était un chouette design, mais il a été remplacé par le Kinésiste. Ils auraient pu avoir des types Eau et de Sol. Comme les nageurs existaient déjà, peut-être les développeurs ont préféré diversifier les types de dresseurs.

Silph Chief

-

Juste après le scientifique dans les données du jeu, on peut trouver le chef de la Sylphe Corp. Aucune idée sur la raison de son existence, peut être qu’il était le président ou juste quelqu'un qui voulait prendre le contrôle de la société, comme Saubohne le Directeur dÆther dans Soleil et Lune.

Aucune de ses équipes de Pokémon n'a été gardée dans les données. Lors du combat contre Giovanni dans les bureau de Sylphe, il devait utiliser Insécateur et Scarabrute. Peut être que cette équipe préliminaire était destinée à ce personnage et qu’il était spécialisé dans les Pokémon de type Insecte.

Citation : Remarque de Ktouktou
Il a une certaine ressemblance avec Auguste, le champion d’Arène de Cramois’Île, vous ne trouvez pas ?

Yujirou

-

Ce “C” qu’il arbore sur son T-shirt est pour Capumon. Son premier design fait penser à un dresseur “Gamin”. Dans le second, il devient un prototype du premier champion d’arène comme on a pu le voir dans un concept art posté sur le compte Twitter de Sugimori. Il a peut-être été le premier champion d’arène de Jadielle. Son design ne semble pas évoquer de type particulier - il était donc peut-être un spécialiste du type Normal.

Citation : Remarque de Ktouktou
Sa pose est quasiment identique à celle que prendra Giovanni dans le jeu final.

Ichitarou (Pierre)

-

Pierre ressemblait dans un premier temps à Krillin pendant l’arc Buu dans Dragon Ball. Son nom japonais Ichitarou est différent (Pierre s’appelle Takeshi en japonais). Il est possible que ce soit un jeu de mot avec “ichi”, le chiffre 1 en japonais.

Blaine

-

Le militaire vu dans le post Twitter de Sugimori. Celui-ci avait décrit l’arène de ce personnage comme remplie de trous et de bombes cachées dans le sol.

Blaine est le nom anglais d’Auguste.

Junior / Umezou

-

D’après Helix Chamber, ce personnage pourrait être soit le petit frère de Blue / Régis soit celui du joueur. Voilà pourquoi : au Japon, il existe un système à trois niveaux utilisé occasionnellement pour les classements. ”Ume” (prune) est le plus bas des trois, la catégorie poussin chez nous. C'est un nom de jeu de mots assez évident.

Blue portait auparavant le nom de "Take" (bambou), le deuxième rang.

Est-ce que cela fait du Professeur Chen "Matsu" (Pin) à un moment donné ?

Citation : Remarque de Ktouktou
Cette supposition n’est pas improbable vu qu’il était prévue à la base de pouvoir affronter le Professeur Chen après la ligue. Celui-ci avait dans son équipe notamment le troisième starter laissé pour compte.


PNJ sur la carte du monde

-

Vous avez peut-être remarqué que beaucoup de PNJ ont des design similaires au jeu final mais sont plus grossiers, alors que d'autres ont été entièrement supprimés ou retravaillés. Les voir nous permet vraiment d’apprécier le travail de Game Freak pour que ses sprites aient l'air crédibles. Voici une poignée de personnages importants qui seront détaillés plus en détails dans un prochain article :

  • Père : Le père du joueur, probablement. Il a au final été remplacé par une copie de l’assistant du Professeur Chen. Le père du héros restera donc définitivement un mystère.
  • Virtual Boy : l'échec commerciale de cette console nous a empêché de la voir dans le jeu final et c’est bien triste.
  • Malheureusement, aucun signe du protagoniste féminin (Verte / Green / Leaf, appelez là comme vous voulez) vu dans les concept art. Elle a peut être été supprimée en amont.
  • Danpei : Le coach d’arène original. Vous savez, le gars à l’entrée de chaque arène qui vous encourage et vous donne de précieux conseils comme les types conseillés. Il est basé sur le coach de boxe Danpei du célèbre manga culte : Ashita no Joe. Ils portent tous les deux un cache-œil. En interne, le coach est d’ailleurs toujours nommé Danpei même dans les fichiers source de X et Y comme l’a remarqué pokesupe29 sur Twitter.

-

La liste des Attaques

Quatre listes d’attaques ont été trouvées, deux listes d’attaques avec leur nom, une table avec les effets des attaques, et une liste d'évolution liée aux attaques. Tous ces éléments présentent des différences par rapport à la version finale et font allusion à des configurations différentes pour la liste des attaques.

Attaques inédites

  • Punch : Il s'agissait d'une attaque générique de type Combat ou Normal qui a été supprimée et remplacée par d'autres coups de poing plus excitants.
  • Upper Cut : Le concept sera plus tard réutilisé sous le nom de Stratopercut.
  • BaiBai Punch - Pas d’explications, BaiBai sonne comme "bye-bye", il est donc possible que cela fasse référence à un K.O. ?
  • Shibire Hasami : Coupe Acrobatique en japonais, ressemble à Coupe-Vent, peut-être une référence au "Shibire Basami" (Numblade) de Final Fantasy.
  • Shippo et Itohaki : Probablement Mimi-Queue et Sécrétion. Il en existe deux exemplaires chacun.
  • Hinotama : Juste une boule de feu.
  • Mega Fire : Ceci semble être une progression des mouvements de type Feu par puissance. Il y a un deuxième exemplaire plus bas dans la liste. Peut-être une référence à l’attaque Megaflare de Final Fantasy.
  • Konayuki : Le nom en japonais est identique à celui de l’attaque Poudreuse disponible dans la 2G.
  • Hydro Jet : Précédent nom de Hydrocanon.
  • Elekitel : Celui-ci a une histoire intéressante. L'Elekiter est un appareil d'électricité statique hollandais qui est devenu populaire dans les années 1700 au Japon. Cela aurait pu être le nom original de Cage-Éclair.
  • 50Man Volt - Une version plus puissante de Tonnerre, qui est “10-man volt” (aka 100 000 volts) en japonais.
  • Ieki : Une attaque située juste en dessous d’Acide. Ieki a été utilisé dans les jeux ultérieurs sous le nom pour Suc Digestif (ce qui est exactement ce que Ieki signifie, en tout cas).
  • Honoo : Différente de Fireball, c'est juste une autre attaque de type Feu copié sur le modèle de Mega Fire. Cette attaque serait réutilisé dans le TCG pour une carte Caninos.
  • Star Freeze : Cette attaque a été remplacé par Éboulement quand Jet-Pierres s'appelait Éboulement à la place. Cette attaques aurait également été reprise dans le TCG sur une carte Staross.


Détails à noter dans la table "Évolutions et attaques" :

Cette liste est différente des autres, parce que les attaques ne sont pas étiquetées par leur nom, mais utilisent plutôt des nombres. Leur index ne correspond pas à celui des attaques dans le jeu final, ce qui indique que la liste des attaques a beaucoup changé pendant le développement.

Gorochu, l'évolution de Carabaffe, la pré-évolution de Poissirène : Gyopin, Puchicorn, la pré-évolution de Nosferapi, et l'évolution intermédiaire de Psykokwak peuplent également cette liste, ce qui signifie qu'elle a été faite quand ils étaient encore considérés pour le jeu final.

Le tableau n'est pas complet non plus. Impossible de faire une comparaison entre l’ensemble de ces attaques, les deux listes précédentes et la liste présente dans le jeu final.

Le nombre d’attaques qui existaient à ce moment-là était très élevé - la liste compte jusqu'à 237 attaques, atteignant presque la limite des 256. A titre de comparaison, le jeu final ne propose qu'un total de 165 attaques. Il pourrait y en avoir plus, mais 237 est le nombre le plus élevé inscrit dans le dossier et la dernière attaque serait Tranche.

Seulement environ 90 Pokémon sont présents dans cette liste, principalement des Pokémon de début de partie comme Nidoran et les starters. Seuls certains d'entre eux ont leur moveset d’attaques complet ou même partiel. Cela peut impliquer que la liste a été remplie selon l’ordre d’apparition des Pokémon en jeu, comme un Pokédex précoce.

A ce stade, l’évolution se déclenchait uniquement en gagnant des niveaux. Mélofée est le seul Pokémon à évoluer par le biais d’un objet, la Pierre Lune - tous les autres Pokémon de cette liste évoluent par niveau, y compris Pikachu et ses évolutions.

Les Pokémon présents dans ce fichier ont souvent bien plus d’attaques que dans la version finale, certaines sont même en double.

Ils n'apprennent aucune nouvelle attaque après le niveau auquel ils évoluent. Cela pourrait impliquer que les évolutions étaient obligatoires et impossible à annuler, car cela rendrait les Pokémon incapables de se renforcer en dehors des statistiques et des CT.

D’autres analyses de ces listes seront publiés plus tard.


La Carte de proto-Kanto

Kanto a beaucoup changé pendant le développement et l’évolution de la région mérite bien son dossier à elle toute seule.

-

Le style artistique ressemble beaucoup au Concept Art. Nous pouvons voir comment Kanto a été créée du début à la fin. Les numéros de routes étaient littéralement inscrits sur les routes en utilisant de l’herbe. Les villes n'avaient pas beaucoup de traits caractéristiques. On a le sentiment d’être face à un JRPG traditionnel.

-

Par la suite, la carte fut mis à jour avec les nouveaux tileset et certains bâtiments importants sont remplacés par des placeholders temporaire en attendant d’être conçu. C’est notamment le cas pour la Sylphe Co. et le centre commercial de Céladopole. A ce stade, on peut considérer que Game Freak avait des plans pour chaque ville et pour l’histoire.

Il y a d’ailleurs beaucoup de choses à dire sur la Sylphe Co. dans de futurs articles. D’après le donateur, ce bâtiment devait être l’hôte initial de la Ligue Pokémon, qui devait être bien plus grand que dans le jeu final. Ce concept a été déplacé sur le plateau Indigo, puis supprimé définitivement assez tard dans le développement.

Ils avaient apparemment commencé à travailler sur l’ajout d’une zone de remplacement pour cette zone qui réunissait tous les champions d’arène et tous les types de dresseurs qui se serait terminé par un donjon qui aurait accueilli Mewtwo. On peut supposer que cette deuxième tentative a entouré le Trade Center et le Colisée dans la liste d'index, car l'une de ces cartes est lié à l'ascenseur de la Sylphe.


Conclusion

Il y a encore tant de choses à fouiller, à documenter et à analyser. D'autres articles seront bientôt publiés à ce sujet, mais maintenant tout le monde peut en prendre connaissance. Merci de votre patience !


Fiou ! Et c’est ainsi que se termine cet article sur les recherches d’Helix Chamber sur le prototype de Pokémon Rouge et Vert. L’écriture de ce dossier a été pour moi un travail bien plus long que j’imaginais, car au delà d’une simple traduction, il a fallu plonger dans les précédents travaux d’Helix Chamber pour vous proposer un dossier le plus complet possible pour que vous ne soyez jamais perdus.

J’espère que la lecture vous aura plu et que vous avez appris autant que moi sur la genèse de notre franchise favorite ! On vous tiendra bien entendu au courant des prochaines avancées et recherches d’Helix CHamber.


En attendant, n’oubliez pas de partager cet article et d’en parler autour de vous !

Le monde DOIT savoir que Tortank a volé la vedette à la véritable évolution de Carabaffe.

Restez connecté·e·s et à très bientôt sur Eternia !

Eternia
KtouktouTenCAPS
Par KtouktouTenCAPS
le 24/02/2019 à 14:15
Catégorie
Analyse

© Eternia v.11 « La VéOnze » - 2004–2019 - Tous droits réservés. Design par Angé - Moteur « Glouton by Eternia » par Guradon. Artworks © leurs auteurs respectifs.
© 2019 Pokémon. © 1995–2019 Nintendo/Creatures Inc./GAME FREAK Inc. est une marque déposée par Nintendo.