Index •  •  Mot de passe oublié ?  •  S'inscrire sur Eternia !  •  Pokédex  •  Forum  • 
Tournetourne #223
Pokémon No. 223





En partenariat avec Nintendo France, Eternia lance un petit concours du 13 au 22 mars inclus pour te faire gagner un jeu Détective Pikachu ainsi qu'un Amiibo. Clique vite pour participer !





Retrouvez toutes les informatoins à savoir sur Pokémon Ultra-Soleil et Pokémon Ultra-Lune : soluce complète, astuce, Pokédex régional ou informations sur les capitaines !

La région d'Alola n'attend plus que vous : devenez une légende !
Véritable encyclopédie, le Pokédex vous permettra de tout savoir sur les Pokémon, mais pas que !
Attaques, talents, Méga-Évolutions... Le Pokédex est un outil indispensable pour tout Dresseur qui se respecte, et il y en a pour tous les goûts !
Le Forum !
Discutez de tout et de rien, et soyez partie intégrante de la communauté !
est l'entité historique d'Eternia. C'est de là qu'est né le site sur lequel vous naviguez en ce moment. Vous y trouverez une multitude d'activités, de gens et de sujets sur lesquels vous pourrez intervenir, dans l'ambiance qui nous caractérise.
Ne soyez pas timides et n'hésitez pas à venir nous rejoindre !

Mises à jour

Les mini-quêtes...
(Par Simon, le 01/05)

Les mini-quêtes...
(Par Simon, le 17/04)

Chapitre 3 : Le ...
(Par Angé, le 17/04)

Chapitre 2 : La ...
(Par Angé, le 17/04)

Chapitre 1 : Le ...
(Par Angé, le 17/04)

Et plus encore...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour l'enregistrement d'informations. ✓ OK

Pikachu nous dévoile tous ses secrets dont son évolution abandonné "Gorochu"

Bonjour à toutes et à tous !

À l'occasion d'une interview pour le magazine japonais Yomiuri, Ken Sugimori, Atsuko Nishida et Koji Nishino, les trois designers originaux de la franchise, sont revenus sur le processus créatif de certains Pokémon et en particulier sur celui de notre mascotte favorite : Pikachu.

Beaucoup d'informations ont été données lors de cette interview. Par commodité, nous vous en présentons un résumé complet.


Présentation des trois créateurs des cent-cinquante-et-un Pokémon

3e6edf937bca07618bae2cbf57ee85c9bb411ace

De droite à gauche

Ken Sugimori

Principal créateur de l'apparence des Pokémon et directeur artistique sur l'intégralité des jeux de la série Pokémon. Il travaille chez Game Freak comme dessinateur depuis les années 80 à l'époque où la société n'était encore qu'un fanzine sur le jeu vidéo. En 1989, Satoshi Tajiri et lui décidèrent de transformer Game Freak pour la spécialiser dans le développement de jeux vidéo.

Atsuko Nishida

Graphiste impliquée dans plusieurs sections de la franchise Pokémon depuis sa création et créditée sur la majorité des jeux principaux de la série, des films et des illustrations de plusieurs cartes du TCG. Elle a contribué à l'élaboration des personnages clés des premiers jeux et des films. C'est notamment la créatrice de la plupart des Évolitions et surtout de Pikachu !

Kōji Nishino

Game designer sur la totalité des jeux Pokémon. Il était chargé pendant le développement de Rouge et Vert de finaliser le design des Pokémon. Il faut également savoir que Ronflex est basé sur lui. Kabigon, le nom japonais de Ronflex, est en réalité son surnom dans la vraie vie. Il apparaît d'ailleurs comme adversaire dans les versions de la 5ème génération avec un Ronflex et un Mélofée.


Le tout premier Pokémon mignon

Tout a commencé lorsque plusieurs membres de l'équipe de développement demandèrent à Ken Sugimori de créer plus de monstres mignons. En effet, si le projet Pocket Monster était à l'origine conçu comme un jeu de combat entre monstres de poche, la plupart des Pokémon créés alors étaient surtout de grosses créatures bien imposantes comme Mewtwo, Léviator ou Loklhass. Sauf que Pokémon ce n'est pas que des combats, c'est également la collection et l'échange, il a donc été décidé de créer des monstres mignons.

Pour autant, Sugimori ne s'en sent pas capable car c'est un vrai bonhomme, il va alors demander à la dessinatrice Atsuko Nishida qui rejoignait tout juste l'équipe créatrice après avoir terminé de travailler sur le dernier projet de jeu Megadrive, Pulseman par Game Freak.

Sorti en juillet 1994 uniquement au Japon, on y contrôle un super-héros avec des pouvoirs électriques. Son attaque spéciale nommée VOLTECCEER, où Pulseman s'entoure d'une boule bleue électrique, partage de nombreuses similitudes avec le Final Smash Electacle (Volt Tackle en anglais) de Pikachu dans les derniers jeux de la franchise Smash Bros.

ac8aeae04ae0ad7180c2de216df71e2381f02ac8


De l'écureuil Daifuki à la souris électrique

La seule requête qui fut demandé à Nishida était de créer "un monstre avec deux évolutions" de "type électrique" sans qu'aucun animal n'eut été spécifié comme base. Elle ne l'a pas dessiné sur papier, elle l'a directement réalisé en pixel-art.

Ce premier prototype était très différent du Pikachu que l'on connait tous, il avait la forme d'un long Daifuku avec des oreilles qui dépassent. Malheureusement, il ne reste aucune donnée de ce prototype.

133af1297397bee7e812bb5c5d7b6e370a159fed

Point culinaire : Le daifuku est une sucrerie japonaise dont la pâte extérieure est faite de riz gluant (appelé mochi) et rempli en son centre de pâte de haricots rouges sucrée (nommée anko).

En ce qui concerne le nom mythique de Pikachu, Nishida ne se souvient pas vraiment d'où cela lui est venu mais c'était le premier nom qui lui a traversé l'esprit en regardant le résultat avant de l'envoyer à ses supérieurs.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, "Pikachu" vient de deux onomatopées japonaises : Pika-Pika qui signifie « éclat » ou « scintillement » et Chūchū le bruit que fait une souris.

Selon Sugimori, on ne pouvait pas vraiment distinguer quelle partie était sa tête et laquelle était son corps. Koji Nishino, qui est un grand amateur de tout ce qui est petit et mignon, s'est beaucoup attaché à ce proto-Pikachu et demanda à Nishida de le rendre "encore plus mignon".

Pour obtenir l'approbation de son collègue, Nishida va retravailler son design et chercher l'inspiration chez les écureuils. Puisqu'il s'agissait d'un type électrique, elle lui rajouta des poches sur les joues pour représenter le fait de charger et stocker l'électricité contenu dans son corps. Contrairement aux autres rongeurs, quand un écureuil stocke sa nourriture, seules ses joues grossissent et deviennent rondes. Et comme elle trouvait les queues d'écureuil mignonnes, elle lui a aussi donné une queue en forme d'éclair.

Les embouts noirs autour des oreilles de Pikachu sont juste des restes de son premier design quand il était encore un petit Daifuku, tandis que les rayures sur son dos ont été rajoutés pour qu'il ne fasse pas trop vide pendant les combats.

Au final, c'est son nom qui déterminera son apparence globale et c'est Satoshi Tajiri, le directeur général lui-même, qui décidera de faire de Pikachu une souris électrique.

Il faudra attendre 10 ans de plus pour qu'un écureuil électrique voit le jour. 417

C'est assez drôle d'imaginer que l'apparence iconique de Pikachu ait été créé à partir d'une simple sucrerie japonaise. Surtout que plusieurs années plus tard, le design de la forme Alola de Raichu, également réalisé par Nishida, semble être fortement inspiré des Pancakes. La boucle est bouclée.

e1bd1920d8206ca877a59d352f5cf48624f82863


Le régime minceur de Pikachu

7f40bb239dd6a6766813a09c130c799ce398aa2d

Le design de Pikachu a beaucoup évolué avec le temps et c'est en grande partie à cause de l'animé. Au début, sa silhouette était très ronde, mais pour le rendre plus facile à animer et plus expressif, les chara-designers de l'animé ont décidé d'allonger son dos et de mieux délimiter son cou avec son corps. A partir de là, du côté de la production des jeux sa silhouette s'est adapté à ces changements. Et c'est comme ça qu'on a eu le Pikachu que vous connaissez aujourd'hui.


Pourquoi Pikachu est-il jaune ?

La Game Boy n'avait que du noir et blanc comme couleurs. Lorsque Pokémon Rouge et Vert ont été développé aucun des Pokémon n'avait de couleurs. Ils étaient tous représentés en noir et blanc et réalisés en pixel-art.

764a0a4af6de1aad29426705b7c19451af728fef

Or, en 1994, Nintendo sorti un adaptateur appelé "Super Game Boy" qui permettait de jouer à des jeux Game Boy sur sa télévision par l'intermédiaire d'une Super Famicom (Super NES chez nous). Le Super Game Boy avait une fonction qui rajoutait des pseudo-couleurs à un jeu, et il a donc fallu pour première fois déterminer des couleurs pour chaque Pokémon. Sugimori décida donc tout naturellement de choisir la couleur jaune pour Pikachu, car c'est généralement la couleur de l'électricité et que cela permettrait aux joueurs de comprendre immédiatement son type.


Caché à la vue de tous

Dans la première génération, Pikachu est un Pokémon plutôt rare. On ne peut le capturer que dans deux lieux précis à Kanto : la Forêt de Jade et la Centrale. De plus, comparé aux autres Pokémon de ces zones, son taux de rencontre était "extrêmement bas". C'est uniquement la faute du caractère "mystérieusement possessif" de Nishino comme l'appelle Sugimoto.

Nishino ADORE Pikachu, il l'aimait tellement pendant le développement du jeu qu'il ne voulait pas que d'autres joueurs en ait un dans son équipe. Au début, il avait même envisagé de le cacher avant de se résigner.

Malheureusement pour lui et son plan diabolique, il n'avait pas prévu que tous les guides du jeu encourageraient les joueurs à en capturer un, à tout prix, dès que possible. On peut imaginer que Mélofée a dû subir le même sort en se retrouvant enfermé au Mont Sélénite, étant lui aussi un des Pokémon préférés de Nishino.

L'histoire ne nous dit pas si Capumain fait également partie de ce club très fermé vu à quel point il est quasiment introuvable dans l'intégralité des jeux Pokémon mais je suis le seul à m'en préoccuper.


Une star dans les bureaux et sur le petit écran

Pikachu a, dès le départ, eu beaucoup de succès. Lorsqu'un grand nombre de Pokémon furent créés, Sugimori imprima tous les artworks en pixel art et organisa un concours de popularité chez Game Freak. Pikachu était de loin le plus populaire de l'entreprise.

8bd687109be9c1879019334fb3de305558e5953b

Mais sa popularité a vraiment explosé à partir de 1997 avec l'animé lorsqu'il fut choisi comme partenaire par Sacha. C'était une décision du réalisateur de la série, Kunihiko Yuyama qui par la suite réalisera l'intégralité des vingt premiers films Pokémon et des épisodes spéciaux, et est encore aujourd'hui responsable de la série animée. Comme vous le savez tous, dans les jeux, on a le choix entre Bulbizarre, Salamèche ou Carapuce comme Pokémon de départ. Sauf que si Sacha avait choisi l'un des trois comme premier partenaire, ça aurait créé un écart avec les enfants qui n'auraient pas choisi ce Pokémon-là, et c'est pour cette raison que Pikachu fut choisi.

Sugimori nuance tout de même son propos, ce n'était pas la seule raison, même sans Internet pour le vérifier, il a le sentiment qu'à cette époque tout le monde aimait véritablement Pikachu.


Une mascotte de renommée mondiale

La popularité de Pikachu peut être due à énormément de facteurs différents. On peut considérer que sa rareté dans Rouge, Vert et Bleu l'a rendu désirable auprès des joueurs. Ou bien que c'est grâce à sa mise en avant dans l'animé et de l'interprétation de la talentueuse Ikue Otani. Elle avait d'ailleurs obtenu l'approbation immédiate de l'équipe créatrice après son audition pour être la voix de Pikachu dans l'animé.

Pour Sugimori, le secret derrière l'amour universel de Pikachu serait sa simplicité. Même avec les graphismes grossiers en noir et blanc de la Game Boy, il a été conçu pour avoir une forme caractéristique et ses couleurs étaient simples. Pikachu est facile à comprendre, mais garde des caractéristiques marquantes.

Pour sa créatrice, c'est grâce aux fans qu'il a été élevé à ce niveau de popularité. Elle aime voir Pikachu comme le fruit de l'amour de tous.

e7cbf1f5c84423fba8088f9df91315f08adc1edc

Une chose est sûre pour Sugimori : Pikachu a dépassé son statut de simple mascotte et est à présent le symbole de Pokémon à travers le monde. Ce qu'il a particulièrement remarqué grâce à l'engouement sur Pokémon GO. Si le jeu mobile a réussi à atteindre un nouveau public aussi grand pourtant peu habitué aux jeux vidéo c'est avant tout grâce à la facilité à laquelle il est facile de comprendre ces personnages.

Personne dans l'équipe ne s'attendait à un tel engouement mondial pour Pikachu. Sugimori pensait au départ que son côté mignon n'était perceptible que par le Japon.

Quand on lui demande si elle pense pouvoir créer le "futur" Pikachu, Atsuko Nishida répond qu'en tant qu'artiste, c'est toujours son intention de créer des personnages que l'on peut chérir. Cependant, pour l'instant, Pikachu est le seul et unique. Ce fut une grande surprise, pour elle, que son travail acharné ait permis d'obtenir l'approbation de Nishino et ait conduit Pikachu à une popularité mondiale.

Nishino, lui, espère que d'autres Pokémon auront la chance d'avoir un peu plus d'attention comme Capumain Mélofée qui est d'ailleurs une tentative (ratée, diront certains) de Sugimori de créer un Pokémon "mignon". Pas de chance pour le Pokémon rose de l'espace, c'est Pikachu qui lui a volé la vedette.

66c75a22aacc60f6b4acad989fc23780bd95847d


Gorochu, le troisième stade d'évolution de Pikachu

On ne va pas se mentir : vous êtes tous là pour une seule raison : en apprendre plus sur cette évolution abandonnée de Pikachu que j'ai gardée bien précieusement pour la fin.

À l'origine, l'objectif de Nishida était de créer un Pokémon électrique mignon avec deux évolutions. Après Raichu, Pikachu aurait pu encore évoluer en Gorochu. Doté de crocs aiguisés et de cornes, s'il n'a finalement pas été retenu, c'est avant tout pour des raisons d'équilibrage du jeu plus que par rapport à son apparence.

Petite leçon de japonais : “Rai” signifie "Tonnerre" et “Goro” vient de l'onomatopée “Goro-Goro” pour représenter le grondement entendu après le tonnerre. En France, Gorochu aurait pu s'appeler Brooomchu.

Avec l'arrivée de Pichu comme pré-évolution qui complète la famille, il n'y a à priori aucune chance de voir Gorochu arriver officiellement dans le futur de la série.

Gorochu présent dans Pokémon Bleu ?

681650bd39c809969c063218b1a1703a39214986

Veux-tu échanger ton RAICHU contre mon ELECTRODE ?

Le RAICHU que tu m'a échangé... il a évolué !

Dans le Laboratoire Pokémon sur Cramois'Île, il est possible d'échanger son Raichu contre l'Electrode d'un scientifique. Après l'échange, celui-ci nous annonce que notre Raichu aurait évolué après l'échange ce qui est bien entendu impossible... À moins que ?

N'essayez pas chez vous, en réalité ce message est une erreur de traduction qu'on ne peut retrouver que dans la version Bleue américaine. En effet, dans la version Bleue japonaise c'est un Kadabra qui est demandé contre un Gravalanch. Le nom du Pokémon a donc été remplacé mais pas le message créant la confusion.

Pour ceux que ça intéresse, en français le scientifique répond "Merci, merci !" après l'échange. Ne me remerciez pas, c'est cadeau.

Illustrations possibles de Gorochu

Elektek

Gorochu aurait-il inspiré Elektek ? Après tout, ils partagent tous les deux les mêmes caractéristiques décrites dans l'interview (Pokémon électrique avec des crocs et des cornes). Cela pourrait expliquer la rivalité entre sa famille et celle de Pikachu dans l'animé.

d0df222d2f58ce787f3d1f1d8f908ec060010433

Honoguma

Certains pensent que le prototype de Héricendre, Honoguma aurait pu être une version remaniée de Gorochu.

0e075b790d57f4de59c58b6305c173b48dac49e7

Gorochu vu par l'artiste Emdy93

Emdy93 propose sa propre vision de Gorochu sous deux formes : une version proche du style original à l'aquarelle de Pokémon et une autre selon le style moderne. Il a décidé de rester proche du style minimaliste de la 1ère génération et ça fonctionne très bien.

a1a7134408579e336b5a2c4d0451d3673ee6bbe7

Son Deviant Art

Gorochu vu par l'artiste Foxeaf / VivinkArt

Foxeaf propose, elle aussi, un Gorochu avec un style proche de celui de la 1G tout en rajoutant des éléments issus de la divinité japonaise du tonnerre Raijin sur son visage au niveau de ses joues.

Elle s'est inspirée notamment d'Elektek, d'Ectoplasma et également de Honoguma cité précédemment.

fec57813bc7574150378882d7ee56bd490c2729f

Son Deviant Art

Son Twitter


C'est tout pour le moment ! J'espère que cet article un peu particulier vous aura plu et que vous aurez appris de nouvelles choses sur Pikachu pour briller dans vos futures soirées mondaines.

Sur ce, moi je n'attends qu'une chose : être ébloui par vos futurs fanarts de Gorochu !

Restez connecté•e•s et à très bientôt sur Eternia !

Sources :
[Traduction en anglais de l'interview de Yomiuri]

J'ai posté cette news le Mercredi 09 Mai 2018 à 15h00, dans la partie Jeux.

— KtouktouTenCAPS

KtouktouTenCAPS

Ecrire un commentaire
Réagissez à cette news en postant un commentaire :)

- - - - - - - - - - - -

Vos commentaires
Pas d'avatar
Par Ido,
13/05/2018
à 00:20
Par Ido, le 13/05/2018 à 00:20

Non, Rai- (kaminari) c'est la foudre et Gorogoro le Tonnerre qui est le bruit entendu lors de la foudre.


A cause de l'attaque Tonnerre, on confond ce dernier avec la foudre.


L'attaque Kaminari est d'ailleurs traduite par Fatal-Foudre.

Avatar de yann le feu
Par yann le feu,
10/05/2018
à 12:44
Par yann le feu, le 10/05/2018 à 12:44

dommage de l'avoir abandonné

Avatar de PCPol
Par PCPol,
10/05/2018
à 10:55
Par PCPol, le 10/05/2018 à 10:55

Et ben ça alors ! embarassed

Par Seiko,
10/05/2018
à 01:51
Par Seiko, le 10/05/2018 à 01:51

smile


Bel article !

Les fans arts sont vraiment stylés en plus

Par Lol,
09/05/2018
à 19:14
Par Lol, le 09/05/2018 à 19:14

sadcoolcoolcool

Avatar de Angé
Par Angé,
09/05/2018
à 18:45
Par Angé, le 09/05/2018 à 18:45

De chouettes infos ma foi :3 Ca serait bien que TPCi révèlent un peu plus souvent ce genre de fun fact.

© Eternia 10.1 - 2004-2018 - Tous droits réservés

Design by Angé - Kazoo by Guradon

Artworks © leurs auteurs respectifs.

Pokémon est une marque déposée de Nintendo et de The Pokémon Company International.