Diamant Étincelant & Perle Scintillante
Repartez à Sinnoh avec un brin de nostalgie !
Écarlate et Violet
En route pour la neuvième génération !
Légendes Pokémon : Arceus
Une aventure dans la région de Sinnoh d'antan
Pokémon Épée et Bouclier
Découvrez la huitième génération à Galar !

Dossier : L'écriture dans Pokémon

Si vous êtes ici c’est que vous savez lire, enfin je l’espère, le contraire serait assez étrange (à part si vous êtes atteint de cécité, en ce cas je m’excuse, z’êtes pas visés, vous en faites pas). Où je veux en venir ? Déjà, si vous savez lire, vous avez lu le titre, vous savez de quoi je vais vous parler. Oui, j’ai décidé de m’emmerder me pencher sur l’écriture dans le monde de Pokémon. Les fans de l’anime, je vous arrête de suite, je ne vais pas le prendre en compte. Entre bazar total, incohérences d’une saison à une autre et un nombre d’épisodes à faire pâlir One Piece de jalousie, je n’en aurai pas fini. Non, je vais me concentrer sur les jeux vidéo et rien d’autre. Bref, vous l’aurez compris, c’est encore un de mes dossiers, alors installez-vous bien avec un bon gros café, on est parti !

Petit guide rapide sur l'écriture

J’entre directement dans le vif du sujet parce que ça va être assez important pour la suite. Je vous rassure, je ne vais faire qu’effleurer la linguistique et je ne vais pas commencer à vous assommer avec des cours que je vous avoue parfois ne suivre qu’à moitié moi-même (je sais, honte à moi, bouuuuh). On va simplement définir rapidement quelques termes que je vais utiliser au fil de ce dossier et l’écriture en elle-même.


Bon pour commencer, l’écriture. On l’utilise pratiquement tout le temps, parfois sans s’en rendre compte ou machinalement, je l’utilise même pour vous parler actuellement, regardez. Elle nous sert à communiquer en retranscrivant à l’aide de signes un langage. Pour le moment, je vous ai pas perdus ? Ok, tout va bien alors. Cette écriture peut se présenter sous plusieurs formes, les deux plus connues étant les syllabaires (notamment les kana japonais) et les alphabets. On peut aussi citer les célèbres hiéroglyphes qui, eux, forment une écriture logographique, mais là on commence à s’enfoncer un peu, remontons à la surface, voulez-vous ?

Nous, nous utilisons l’alphabet latin, et si on veut chipoter, on utilise la variante française de ce dernier (vous savez avec nos accents, les E dans l’O, etc. etc.). En bref, l’écriture permet de rendre sur un support visuel un langage, le plus souvent utilisé à l’oral, à l’aide de signes, pour nous des lettres (aussi appelées graphèmes dans le jargon, mais on va s’en tenir à signes et lettres histoire de ne perdre personne).


Voilà pour résumer très très brièvement, le but n’est pas de vous faire une conférence de toute façon, je laisse ce soin à mes profs, ils sont bien plus légitimes et expérimentés que moi pour cela. Passons donc sans plus tarder à quelque chose de plus léger, c’est maintenant que ça commence à parler Pokémon !

Des origines bizarres

Je ne peux bien évidemment pas parler écriture dans Pokémon sans commencer par la créature qui y est le plus liée : le Zarbi. Loin de moi l’idée de vous faire un exposé complet sur eux, mes éminents collègues et amis l’ont déjà fait ici. Personnellement, je vais me concentrer sur leur rapport direct avec l’écriture. Le cas du Zarbi, c’est un peu le même que l’œuf ou la poule, qui est arrivé le premier ? Qui de nous deux inspire l’autre ? De réponses à ces questions je n’ai point, malheureusement. Et je vous avoue ne pas avoir grande envie de passer ce dossier à tergiverser là-dessus, sachant qu’en plus ce ne serait que de la théorie. Concentrons-nous sur ce lien à l’écriture et aux pâtes alphabets connus dans notre monde.


5797524763033f5cd8d4b

Aucun Zarbi n’a été maltraité pendant l’écriture de ce dossier, je vous le jure.


Sur une note plus sérieuse. Les Zarbi semblent donc intimement liés à notre alphabet qu’on connaît très bien. Si tel est mon désir j’omets le film 3, on aurait donc une espèce de Pokémon qui inspirerait ou découlerait de l’alphabet latin dans son plus simple appareil. Eh oui, pas de variante française, espagnole ou encore germanique ici, l’alphabet latin pur et dur et rien de plus. À leur apparition dans Pokémon Or et Pokémon Argent, ils étaient au nombre de 26, figurant donc les 26 lettres de l’alphabet latin. Jusqu’ici tout allait bien. Mais voilà que dans Pokémon Rouge Feuille et Vert Feu, pardon Pokémon Rouge Feu et Pokémon Vert Feuille, deux Zarbi en retard rejoignirent leurs 26 compères déjà connus : le Zarbi ! et le Zarbi ?. Quel est le problème me demanderez-vous ? Après tout, on ne fait que ponctuer les phrases. Le fait est que déjà le point « de base » n’est pas présent. Et tous les autres signes aussi. Comment je ponctue sans mon point et ma virgule moi, hein ?! Et avec l’arrivée de Pokémon Écarlate et Pokémon Violet, on va partir en Espagne avec la jolie Paldea. Alors j’attends toujours mon Zarbi variante espagnole Ñ. Et je rigole pas.


5797511763034037b7f8e

Regardez comme il est bg, sérieux (ouais, je l’ai retravaillé vite fait parce que l'original était pas dans le bon sens, ça me frustrait)


Bon ok, on a rien eu à Kalos à ce niveau mais avouez que ça serait giga cool. De toute façon, personne comprend rien à nos accents dans le monde, normal qu’on ait rien. Alors que ce Ñ là, tout le monde comprend ! S’il vous plaît, GF, on a besoin de plus de Zarbi !

Mes envies personnelles de côté, on est en droit de se poser la question : aura-t-on un jour un ou des nouveau(x) Zarbi ? Si on compte les trois variantes que j’ai citées plus haut, qui font elles aussi partie de l’alphabet latin, il y a encore un sacré paquet de possibilités. C’est en plus sans compter les signes de ponctuation divers et variés, déjà présents avec ? et !. EV étant en open world, il serait bien simple d’introduire des ruines nous amenant des nouvelles variétés de Zarbi. Et pourquoi pas, hein ? Le temps nous le dira. Voilà c’est tout pour les Zarbi.







Quoi ? Oui bon ok, je vais faire une toute petite entorse à ce que j’ai dit plus haut, je vais parler rapidement de l’anime, si tel est votre désir.


Donc oui dans le film 3, Le sort des Zarbi qui, comme son nom l’indique, met Entei à l’honneur (en VO, le film s’appelle « L’empereur de la tour de cristal : Entei », oui ça a plus de sens mais ça vous étonne vraiment vu la qualité de localisation de tout ce qui était japonais de l’époque ?), on peut apercevoir des Zarbi alors inconnus et, on va pas se mentir, qui le sont toujours. Illustration juste en dessous.


57975148630341484f4f7

Ils me regardent, au secours.


On peut surtout distinguer des lettres grecques, comme Ω (Omega majuscule) ou σ (sigma minuscule). On peut même voir du cyrillique avec я (ya) et б (be minuscule). À part me rappeler de mauvais souvenirs du peu de pratique de russe que j’ai pu faire, ça nous montre surtout que, qui sait, des Zarbi qu’on ne connaît pas encore pourraient bien représenter d’autres alphabets que nous connaissons, le grec et le cyrillique en tête. Ce qui vient encore et toujours poser cette question de savoir si l’écriture a influencé Zarbi ou si Zarbi a influencé l’écriture. Mais ça, c’est une autre histoire, venons-en aux faits.

De l'art de créer un langage écrit

On vient de parler des Zarbi, représentation ultime de l’écriture dans Pokémon, mais sont-ils vraiment la représentation ultime ? Et si c’était…l’écriture elle-même tout simplement. J’imagine que si vous avez joué ne serait-ce qu’un petit peu à Pokémon Épée et Pokémon Bouclier, vous allez voir où je vais en venir.


Le passage à la Switch et à des jeux en HD (on est pas là pour discuter de la qualité de ladite HD, je vous préviens, je vous vois venir les deux du fond, là), forcément tout ce qui est logo, écrits, etc., peut désormais être examiné d’encore plus près qu’auparavant. C’est donc en toute logique que les jeux Pokémon ont commencé à développer encore plus leurs univers visuels, et notamment leurs systèmes d’écriture, jusqu’ici pratiquement inexistants, dû aux limitations des supports utilisés. Mais qu’à cela ne tienne, ce n’est désormais plus le cas, et c’est assez intéressant.


5797555263034290aaac1


Commençons par le Galarien. On l’a vu apparaître très tôt dans la communication de EB et on a pu observer son omniprésence dans le jeu sur énormément de supports et dans énormément d’endroits : des panneaux, des devantures, des écrans publicitaires, etc. etc. Et je sais que beaucoup d’entre vous, moi le premier, sont intrigués par tout ça. Est-ce que ce langage a un sens ? Si oui, comment est-il construit ? Je vais tenter d’y répondre (partiellement, ça reste de la « théorie » et rien d’officiel) ici, en me basant sur les recherches de mon confrère américain Nick15 de « Pokémon Aaah ! » (et ofc je vous link tout ça un peu plus bas pour que vous ayez plus de détails, il a fait du beau boulot sur le Galarien et sur le prochain langage dont je vous parlerai).

Le Galarien donc, on a pu l’observer durant les trailers et in game, comporte beaucoup de mots, certains reconnaissables entre mille, comme les deux présents ci-dessous, respectivement lisibles très facilement « GAME FREAK » et « GALAR LEAGUE ».


5797568663034306d1a265797556163034306b2720

Oh, le logo de Game Freak, promis cette fois c’est pas pour vous parler de Drill Dozer et Little Town Hero. Quoique


Si vous avez de bons yeux, et encore (vous verriez l’état des miens), vous aurez remarqué un petit problème. En effet, si le premier veut dire Game Freak et le second Galar League, on se retrouve avec des signes qui ne correspondent pas, notamment le « A » et le « G », quant à lui présent sous deux formes dans le même mot. Avec ces deux mots, on peut déjà en conclure quelque chose : un signe n’équivaut pas forcément à une seule lettre comme on les connaît.

Le fait est que certains signes sont tout de même assez « fixes » et correspondent le plus souvent à une lettre, de plus avec tout de même une certaine logique, et étrangement (ou pas tant que ça), la plupart du temps on arrive tout de même à comprendre ce que le mot veut dire, sans trop se creuser la tête. Et ça, ça vient en très grande partie des inspirations (certes supposées) de ce langage, qui seraient donc entre autres, le latin (forcément), du cyrillique (bah oui), du grec ou encore des katakanas. Ça vous dit rien ? Si si, on en a bien parlé plus haut avec les Zarbi. Bon, compliqué de faire autrement, vous me direz, ce sont les langages les plus utilisés et les plus connus au monde, c’est toujours plus simple si on veut à minima se faire comprendre.

Malgré tout cela, le Galarien ne veut pas vraiment dire grand-chose. On y discerne des modèles, on arrive à le « lire » mais en soit, il ne représente pas un alphabet comme il se doit au vu de son utilisation. En bref, le Galarien est malheureusement ce que mon collègue a appelé un « consistent gibberish », terme que j’ai tenté de traduire au mieux et qui m’a donné en français : un charabia cohérent. Et je trouve le terme très amusant et bien trouvé, d’un coup tout cela a une cohérence qu’on ne peut pas nier, mais cela n’a finalement aucun sens, tels les premiers mots d’un enfant qui apprend à parler.


Le prochain langage que l’on va regarder de plus près lui par contre, n’est pas un bon gros charabia, au contraire.


5797556063034428cfdcc


Je connais un certain Zeni qui sera content de voir de quoi je vais vous parler. Car oui, un second langage est apparu dans un jeu Pokémon après Pokémon Épée et Pokémon Bouclier. Si vous y avez joué, vous l’aurez sûrement reconnu avec ce joli nom au-dessus, sinon qu’est-ce que vous attendez enfin ? Je vais bien entendu parler du Lentilien, introduit dans New Pokémon Snap !


En s’appuyant sur ce que l’on peut déchiffrer sur les images du jeu, mon éminent collègue a remarqué que les signes utilisés pour ce langage sont directement liés aux signes latins. En étant inspirés, ils forment donc un vrai langage cohérent, contrairement au Galarien, qui s’est avéré au final être plus du Galérien.


57975374630344ca4f035

-/Le N ressemble au Zarbi O, c’est troublant… Zut, j’avais dit qu’on parlerait plus d’eux


On remarque donc qu’à part quelques lettres, toutes sont présentes. Les quelques absentes n’ont tout simplement pas été observées dans les jeux, on ne saura donc jamais écrire Chat, Xavier Dup… Xylophone ou Quetzalcóatl en Lentilien, j’en suis le premier triste. Outre cette petite déception, on peut aussi apercevoir certaines lettres possédant une variante, que l’on peut rencontrer dans le jeu. Ici pas besoin de vous faire un dessin, on est plus proche d'un mélange de runes et d'alphabet, meme si on penche un peu plus vers les runes. Mais dis-moi, Jamy, du coup, comment qu’on fait pour voir ça ? Eh bien, ça va vous paraître bête, mais il suffit simplement de regarder les écritures en jeu. Exemple :


5797589563034570a49ee

Ici donc on peut lire Lentil Institute Pokemon and Nature


Quoi comment ça j’ai menti ? Suffit pas que de lire ? Bon oui d’accord, ok, j’y viens vous en faites pas. Il a fallu tout d’abord repérer les signes, notamment dans les trailers et les noter. Une fois cela fait, il suffit d’observer un peu et de noter ce qui peut sembler logique, comme avec ce qui suit.


57975635630345a7da0a6

« Cette monture est faite pour les baroudeurs »


Forcément pour cette image, on sait que c'est le Neo-01, donc ça nous donne déjà la signification de 3 signes. Et il suffit de répéter ainsi en regardant les images, "tout simplement". Du coup, avec tout ça, ça nous permet de lire plein de trucs comme :


579755586303462c6e9d2

Lentil OS Ver. 7.65. La 6.0 était mieux en vrai.


Ou même encore :


579755916303462c51e62

D’après mon bouquin d’ancien Lentilien, ça veut dire « Illumina Pok mon Crystabloom », c’est le professeur Layton qui me l’a donné (et là vous vous souvenez qu’il est prof d’archéologie)


Hé oui, le sens du détail a été poussé au point de créer un ancien Lentilien pour les ruines du jeu, fortiche, n’est-ce pas ?


579758916303462c6214d

Le M ressemble à un Z, ça me rappelle quelque chose….


Bon, certes, on a pas tout mais, eh, c’est pas le principe d’un langage ancien qu’on ne trouve que dans des ruines ? En tout cas, on peut très vite remarquer les similarités entre l’ancien et le nouveau Lentilien, de telle sorte qu’on dirait que l’ancien est écrit de façon cunéiforme.

En bref, New Snap pousse bien plus loin le sens du détail, que ça soit dans son concept, ses graphismes et son écriture qui, contrairement à son aînée britannique de deux ans, a un vrai sens. On va donc dans la bonne direction.

Quid de la suite ?

Pour la suite, ça va être beaucoup plus succinct. Tout d’abord, du côté Sinnohite de la force, pas grand-chose au final. LPA et DEPS ont apporté un peu d’écriture par-ci par-là, mais au final rien de bien probant, ni Nick ni moi-même n’avons trouvé quoi que ce soit (on a pas bossé ensemble, mais si jamais ça lui dit, ça m’intéresserait). En bref, nous n’aurons que des jolies images pour le moment.


579752686303462be9d02579752176303462c0bc5d

J’imagine que pour l’image de LPA, c’est « Hisui » mais ça se rapproche plus des idéogrammes japonais que je ne maîtrise malheureusement pas. Seul le grand Sinnoh sait.


Nous reste donc la toute nouvelle Paldea, avec mes vœux de nouveau Zarbi Ñ et un joli monde ouvert. Et c’est grand. Et qui dit grand, dit encore de l’écriture par-ci par-là. Y en a même beaucoup en fait. J’ai pris quelques screens, les plus prometteurs pour moi sont ceux-ci :


579753876303462c869a5579752676303462bb6177579752146303462bdc995

Avec l’incroyable L E C H O N K en vedette.


Pour le moment je n’ai encore rien analysé, je ne peux donc pas vous dire grand-chose sur l’écriture Paldéenne, mais dès que j’ai le temps, je m’y colle et, qui sait, je reviendrais peut-être vers vous avec de nouvelles infos et/ou théories. Mais j’ai le sentiment qu’on peut déjà déceler certaines choses, notamment sur les pages Pokédex qui semblent partager une certaine cohérence, ça reste à vérifier, l’avenir nous le dira !

Une conclusion écrite

Pour conclure tout ça, on s’accordera donc à dire que l’écriture dans la série a toujours eu une place importante mais paradoxalement moindre, jusqu’à l’arrivée des épisodes Switch, le grand écran télévisé « forçant » un peu ce souci du détail. Néanmoins, elle a été une préoccupation assez tôt, en tout cas je l’imagine, de par la seule présence des Zarbi dès la 2G (qui, au final, est un peu techniquement la 1G, mais ça c’est une autre histoire dont on reparlera peut-être ensemble une autre fois). En bref, l’écriture dans Pokémon est vieille et jeune à la fois et nous promet encore de beaux jours, et je serai là pour vous en faire part !


Pour finir, je vous laisse un petit paquet de liens : tout d’abord le travail de Nick15, sans qui ce dossier serait sorti bien plus tard, d’abord sur le Galarien et sur le Lentilien. Et enfin parce que je vous aime bien, les fans de l’anime, je n’ai que ceci à vous proposer, j’espère que vous ne m’en voudrez pas, les amis.


Voili voilou, merci de m’avoir lu jusqu’ici et j’espère que ça vous a plu. Si vous avez remarqué une faute, pensez autrement ou si vous avez juste envie de venir partager vos théories et visions sur le sujet, n’hésitez pas à m’en faire part sur notre serveur Discord, je vous lirai avec plaisir ! Allez, je vous laisse, je retourne arpenter les finitudes de l’univers. À la prochaine et portez-vous bien !

Eternia
Flo Skyruner
Par Flo Skyruner
le 22/08/2022 à 12:01
Catégorie
Analyse

© Eternia v.11 « La VéOnze » - 2004–2022 - Tous droits réservés. Design par Angé - Moteur « Glouton by Eternia » par Guradon. Artworks © leurs auteurs respectifs.
© 2022 Pokémon. © 1995–2022 Nintendo/Creatures Inc./GAME FREAK Inc. est une marque déposée par Nintendo.