Pokémon Let's Go Pikachu et Évoli
Réexplorez la région de Kanto sur Nintendo Switch !
Pokémon Épée et Bouclier
Découvrez la huitième génération à Galar !
Pokémon Rumble Rush
L'univers de Pokémon Rumble disponible sur mobile !
Pokémon, Attaques, talents... L'outil indispensable !

Des Pokémon et des (nano)blocks !

-

Le mercredi 18 septembre dernier, la team Eternia a été conviée, avec le staff d’autres sites et de youtubeurs, à un évènement en plein cœur de Paris ayant pour but de présenter la gamme nanoblock, des petites briquettes à imbriquer les unes dans les autres pour construire ses propres mini figurines. Ce sont Matt et Togechu qui se sont chargés d’aller tester ce nouveau jeu de construction lancé au Japon en 2008.

- -

Quelques exemples de nanoblocks standards


Il existe de nombreux modèles de nanoblock (représentant des animaux, des instruments de musique, des monuments), mais ce qui nous intéressait plus précisément c’est la gamme nanoblock Pokémon qui a fait son arrivée en France cette année avec douze modèles disponibles : Bulbizarre, Salamèche, Dracaufeu, Carapuce, Chenipan & Poké Ball, Pikachu, Ectoplasma, Lohklass, Évoli, Ronflex, Dracolosse et Mewtwo. D’autres Pokémon de la première génération, ainsi que de la deuxième et septième, existent déjà au Japon et pourraient rejoindre cette gamme prochainement. On a d’ailleurs regretté l’absence dans la gamme française de Canarticho, qu’il aurait pourtant été tellement drôle de construire au moment de la dernière bande-annonce de Pokémon Épée et Pokémon Bouclier (pour plus d’information, je vous renvoie vers la news correspondante).

-

La gamme française à l'heure actuelle


Ceux qui ont connu depuis leur plus jeune âge les LEGO ne seront pas dépaysés, le principe est globalement le même : à l’aide d’une notice de construction, on assemble des briquettes ensemble pour former un élément. La principale différence vient de la taille de ses briques qui ne mesurent que 5 mm de haut et ne dépassent que rarement les 1 cm de largeur. Autant vous dire que si vous n’avez pas d’ongle et/ou de gros doigts, l’usage d’une pince à épiler sera d’une grande aide. Et, bien entendu, les nanoblock sont plus que déconseillés aux enfants de moins de 12 ans sans surveillance (les petites pièces pouvant facilement être avalées).

-

Les nanoblock se présentent à l'origine sous la forme de petits sachets


La figurine à construire est présentée dans un sachet en plastique avec une ouverture facile contenant plusieurs autres petits sachets de pièces différentes (avec quelques briques en trop en cas de perte). Une notice de montage tenant sur une page est également présente dans le grand sachet. Si l’on saluera l’économie de papier, on regrettera que les schémas 3D de cette notice soient globalement moins clairs que ceux que l’on peut par exemple trouver dans la gamme LEGO : il arrive souvent que plusieurs étapes de constructions soient résumées en un seul schéma, rendant fort possible le risque d’erreur lors du montage. Erreur qui est souvent fatale, tant il est difficile de déboîter sans tout démonter les petites pièces qui composent les nanoblock. La présence d’indication uniquement en japonais et en anglais n’aidera pas à faciliter la compréhension lorsque certaines actions spécifiques doivent être réalisées.

-

Les instructions de la notice sont à réserver aux anglo et japanophones


De ce fait, il faut bien avouer que les nanoblock sont difficiles à prendre en main pour les néophytes des jeux de construction. Heureusement, chaque modèle de nanoblock comporte un degré de difficulté différent pour s’adapter à chacun, allant du débutant (niveau 1) à l’expert (niveau 5). Les nanoblock de la gamme Pokémon sont tous compris entre les niveaux 2 et 3.

_

On a trouvé le slogan : "Construisez-les tous !"


Pour ce qui est de la vitesse de construction, tout dépend de votre rapidité à comprendre la notice (parfois assez obscure au premier abord) et de votre dextérité : ainsi, pour un nanoblock de niveau 3, comptez entre 45 minutes pour les plus rapides à 2 heures si vous rencontrez des difficultés.

-

Ce Pikachu géant est (mal)heureusement hors-catalogue !


Mais voilà, malgré tout cela on ne peut s’empêcher de se prendre au jeu. Construire ces nanoblock devient vite fun, addictif : dès que l’on a compris la méthode de montage sans se tromper, il est vraiment plaisant de faire apparaître devant soit un Évoli, un Dracaufeu, un Pikachu, une guitare ou encore un chat. Certes, le résultat est plus beau sur certains modèles que d’autres, mais c’est clairement un mini jeu de construction très sympathique pour les jeunes et les moins jeunes.

-

Le résultat de près de quatre heures de construction !


Nos avis :

Matt : "Je ne suis absolument pas un manuel, donc j'ai un avis plutôt neutre à ce sujet. J'apprécie tout de même le réalisme des puzzles en 3D qui laisse libre court à la création. J'imagine que ma nièce sera ravie en découvrant les puzzles. Le casting est ce qu'il est, full 1G, mais j'imagine qu'en cas de succès, les autres générations vont vite venir..."

Togechu : "Ce fut en tous cas pour moi une expérience très plaisante malgré mes appréhensions au départ. Monter ces petites figurines est parfois complexe, mais j'ai retrouvé l'espace d'une après-midi l'excitation de mon enfance avec les LEGO."


Et non, nous n’avons pas été payés pour écrire cette review -sauf si on considère comme paiement le don des modèles que nous avons construits sur place- qui n’est donc pas sponsorisée… donc oui, c’est vraiment chouette comme jeu de construction.


-

Les modèles de nanoblock plus perfectionnés peuvent dépasser les 100 € !


Pour consulter le catalogue de produits nanoblock, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site.

Pour information, le prix des nanoblock est variable, pouvant aller d’une dizaine d’euros pour les plus simple à une plus d'une cinquantaine pour les plus grosses boîtes (et on ne vous parle pas des modèles Deluxe pouvant dépasser les 350 €). Les nanoblock de la gamme Pokémon sont, pour l’heure, tous au prix conseillé de 12,90 € (mais il est possible de les trouver à un prix plus bas chez certains revendeurs).


Si la construction d'un nanoblock vous tente, n'hésitez donc pas à faire l'expérience d'en monter un vous-même (et partagez donc votre création sur nos réseaux sociaux) !

Eternia
Evangie
Par Evangie
le 22/09/2019 à 17:59
Catégorie
Divers

© Eternia v.11 « La VéOnze » - 2004–2019 - Tous droits réservés. Design par Angé - Moteur « Glouton by Eternia » par Guradon. Artworks © leurs auteurs respectifs.
© 2019 Pokémon. © 1995–2019 Nintendo/Creatures Inc./GAME FREAK Inc. est une marque déposée par Nintendo.