Pokémon Let's Go Pikachu et Évoli
Réexplorez la région de Kanto sur Nintendo Switch !
Pokémon Épée et Bouclier
Découvrez la huitième génération à Galar !
Pokémon Café Mix
En cuisine !
Votre prochain client Pokémon vous attend !

Review La Grande Aventure Pokémon Renaissance, chapitre 1 : Le bon, la brute et la voleuse

Pour ceux qui m'ont déjà lu sous d'autres horizons, il se peut que vous connaisssiez cette review ou son principe. Ça sera sensiblement la même chose, mais pas tout à fait. Mais le principe reste le même : je vous présente un peu les différents arcs du manga, avec mon "fameux" style habituel et toujours avec bienveillance et objectivité. Si vous pensez que vous allez relire la même chose, essayez quand même de lire cette partie. Quant aux autres, j'espère que ça vous plaira, et que ça vous donnera envie de lire ce merveilleux manga (après le confinement, bien entendu). Allez, la (re)découverte du manga, c'est par là !


Petit cours d'histoire

Revenons en arrière dans le temps. Plus précisément en 2001. Les Daft Punk font fureur avec Discovery (leur meilleur album à ce jour), le monde se tourne vers New York suite à un attentat sans précédent et Internet commence à étendre sa toile dans le monde au sortir de la bulle d’Internet. Les manga et animes ne sont pas encore aussi présents dans notre culture qu’aujourd’hui. Mais un dessin animé connaît déjà un énorme succès chez nous : Pokémon. L’éditeur Glénat saute donc sur l’occasion et publie le manga en France.


579757015e8b3472b3804

Pas que ce soit moche, c'est juste que c'est un style quoi


L’éditeur choisit de publier le manga dans le sens de lecture français, et change les noms pour faire plus de ventes être plus en raccord avec l’anime. Red devient donc Sacha et Blue se transforme en Régis pour ne citer qu’eux. La publication démarre donc en Juillet 2001. Sauf que voilà, deux problèmes arrivent : le premier, c’est que le manga ne rencontre pas le nombre de ventes escomptées ; le second, c’est que, comme souvent à l’époque, un quiproquo entre anime et manga s’est produit. Glénat avait acheté les droits aux ayants droit de l’anime et non pas du manga. De ce fait, interruption de la série en 2002, à un tome de la fin de l’arc Jaune. Tout ça à cause d’une simple méprise.


Le retour en force

Il aura fallu attendre 2014 pour que les lecteurs de l’époque découvrent enfin la conclusion de l’arc Jaune. L’éditeur Kurokawa, publiant déjà le manga Pokémon Noir et Blanc, annonce la publication d’une nouvelle édition de ce manga. Édition se présentant sous la forme de 3 tomes d’environ 500 pages, regroupant les 7 tomes originaux. Tout ceci pour le prix de 10€ par tome, ce qui équivaut à 2€ les 100 pages. En bref, une très belle offre. Pour l’occasion, le logo est revu et la traduction est entièrement refaite en collaboration avec l’éditeur japonais, dans un souci de détail et pour ne pas reproduire la même erreur que Glénat à l’époque.


579758965e8b368d9a281

The cooler Daniel


Et cette fois ci, le succès est au rendez-vous. Kurokawa rempile avec l’arc Rubis et Saphir pour la sortie de ROSA puis revient à la chronologie normale avec OAC, RFVF, Emeraude, DPPt et HGSS.


Le bon, la brute et la voleuse (+1)

Une petite présentation des personnages, histoire de se mettre dans le bain. Bien entendu, pas de spoil, sinon c'est pas marrant.


  • Rouge

579755605e8b3f01ef8e4

On peut comprendre pourquoi on l'a appelé Sacha chez Glénat


Rouge a tout du garçon que tout le monde aime. Énergique, courageux et sympathique, il se portera toujours volontaire lorsqu’il s’agit d’aider les autres. Le revers de la médaille, c'est que Rouge peut se montrer assez naïf par moments. Par ailleurs, son premier Pokémon N’EST PAS Pikachu, contrairement à ce que l’on peut penser. Celui-ci est un Têtarte, capturé alors qu'il était encore un Ptitard pendant son enfance. Pikachu, quant à lui, arrive plus tard dans l'histoire.


  • Bleu

579751595e8b449a7ab72

Appelé Green au Japon, parce que Vert est sorti avant Bleu. Vous vous coucherez moins bêtes ce soir


Bleu est l’anti Rouge par excellence. Froid, renfrogné, sombre et orgueilleux. En temps normal c’est le genre de persos qu’on adore détester. Eh bien, pas là. L’évolution du personnage Bleu fait qu’on en vient à l’apprécier et on finit même par le trouver très sympa (surprenant, mais ça vient tout seul). Son Pokémon de départ est un Salamèche, offert par son grand-père, le professeur Chen.


  • Verte

579754255e8b46d93b6d0

Appelée Olga dans la VF de Glénat, la membre du conseil 4 avait donc été appelée Kana


Verte a une vraie bouille d’ange. Elle est mignonne et elle le sait, elle fait donc usage de ce talent pour ses divers vols. Du plus petit larcin au vol de Pokémon, Verte n’a peur de rien ni de personne. Déterminée à toujours atteindre son objectif, elle est allée loin et continuera d'avancer quoi qu'il arrive. Mais, derrière cette forte personnalité, se cache une fille tourmentée par son passé. Son premier Pokémon est un Rondoudou qui l'accompagne depuis toute petite.


  • Jaune

579751105e8b4a4dbe4d5

Chapi chapo patapo


Jaune apparaît sous le surnom d’Ambroise du Bosquet Verdoyant dans l'arc éponyme, mais son vrai nom se révèlera être Jaune de la Forêt de Jade. Il est envoyé à la recherche de Rouge suite à sa disparition. Pour ce faire, il est aidé par Pika, le Pikachu de Rouge. Voyageant à dos de Doduo, Jaune est un dresseur très spécial. Il n’aime pas faire évoluer ses Pokémon et son arme secrète est une canne à pêche.


Kanto, ton univers impitoyable

Kanto c'est un peu comme Dallas, des méchants qui veulent de l'argent, des histoires de famille peu reluisantes, manque juste le pétrole (quoique Mewtwo pourrait faire l'affaire). Ici, c'est coupé en deux arcs que je vais résumer succinctement, sans spoil toujours.


  • Rouge, Bleu et Vert

Bon, pour cette partie, l'histoire suit à peu près celle des jeux. Rouge part sur les routes de Kanto pour affronter les champions d'arène et remporter les badges. En route, il croisera et affrontera aussi la Team Rocket, organisation criminelle vile et maléfique prête à tout pour atteindre ses fins. Mais certaines différences notables sont présentes, comme par exemple des champions faisant partie de la Team Rocket. Ça ne nuit pas à la lecture ni à l'identification par rapport aux jeux et c'est tout simplement exquis à lire. Alliant humour et action, Hidenori Kusaka nous livre ici un scénario bien fignolé qui signe le début d'une longue et très belle série.


579757695e8b58570fa13

Et c'est le seul média officiel où y a des morts "à l'écran"


  • Jaune

Et c'est maintenant qu'on entre dans le vif du sujet. Ici, on nous sert une histoire toute nouvelle, toute fraîche avec un nouveau protagoniste. Nous suivons donc Jaune qui part à la recherche de Rouge, ayant disparu quelques temps plus tôt. Jaune se voit offrir le Pikachu de Rouge de la part du professeur Chen, ce dernier ayant reconnu le talent de Jaune. On redécouvre donc la région de Kanto à dos de Doduo, avec un protagoniste bien moins sûr et bien moins puissant que ne l'est Rouge. D'ailleurs, Jaune cache un certain secret qui sera révélé en temps voulu. Cet arc est aussi l'occasion de voir Bleu en mentor, une chose rare et, au final, très mignonne.


579753745e8b5d92ec576

Yellow's appreciation post


Tout ça pour finir sur un final époustouflant et annonçant la suite, Or et Argent. Comme quoi, ils avaient tout prévu.


C'est ainsi que se termine ce premier chapitre. Ces deux arcs sont une super mise en bouche pour la suite qui est encore plus grandiloquente. Je le considère comme le "moins bon arc", sachant qu'il est de très bonne qualité. Le risque de spoil étant grand pour l'arc Jaune, j'ai préféré vous en dire le moins possible, histoire de ne pas vous gâcher la surprise. La prochaine fois, je vous parlerai de l'arc OAC, du coup. En attendant, je retourne tirer sur des lapins chelous qui crient. À la prochaine et portez-vous bien !

Eternia
Flo Skyruner
Par Flo Skyruner
le 06/04/2020 à 18:18
Catégorie
Mangas

© Eternia v.11 « La VéOnze » - 2004–2020 - Tous droits réservés. Design par Angé - Moteur « Glouton by Eternia » par Guradon. Artworks © leurs auteurs respectifs.
© 2020 Pokémon. © 1995–2020 Nintendo/Creatures Inc./GAME FREAK Inc. est une marque déposée par Nintendo.